Réactu 1er avril : désinfection, sport, HE dangereuses, stratégie du choc, Acuponcture, droits humains, stop idées reçues COVID-19 (source OMS)…

Article réactualisé dès qu’une information essentielle me parvient.

Au vu des nombreuses fausses informations qui circulent sur fb sur le coronavirus ou non vérifiées de pseudo docteurs qui n’existent pas ou que je ne retrouve aucune trace quand je fais recherche de source, cela fait du bien de trouver un article clair et une vraie source d’information. (je réactualise cet article dès que je trouve qq chose de nouveau ou mieux)

Cela serait déjà formidable si avant de poster quoique ce soit pour soit disant aider autour de nous, nous ne soyons pas le relais de ces « hoax », alias virus informatique. Je suis effarée de voir autant d’informations sans aucune source concrète, ni vérifiable, circulée. Le nom d’un médecin, d’une pseudo conférence sans lien site internet, le fait qu’un texte avec des consignes nous soit envoyé par un infirmier, pharmacien… qui peut sembler faire croire à une source sincère alors qu’ils ne font que diffuser ce qu’ils croient intéressants sans avoir eux-mêmes vérifiés la véracité de telles recommandations est à mettre à la poubelle. Redoublons de vigilance avant de partager, diffuser… ou absentons-nous dans le cas de doute et vérifions par nous même ce qui est diffuser et enlevons les posts des fausses infos dès que nous avons été prévenus que c’est un hoax.

Par exemple contrairement à ce que j’ai vu passer où nous pouvions aller dans un pays chaud et que le virus ne s’y propageait pas, « le virus de la COVID-19 peut se transmettre dans TOUTES LES RÉGIONS, y compris les zones chaudes et humides »… lire la suite sur le site de l’organisation mondiale de la santé. Lire l’article OMS à la fin et complet

A partager pour rétablir une information de base essentielle et stoppons la propagation des fausses croyances, dans une situation planétaire.

 

 

 

Le coronavirus, vérifications de l’AFP

logoVoici la liste des articles (+ de 80) de vérification de l’AFP en français. Lire l’article mis à jour 30 mars

 

Bien vérifier les sources avant de diffuser et si vous trouvez des erreurs dans mon article, je serai bien contente que vous me préveniez.

 

 

Défenses immunitaires & émotions

defenses immunitaires

Un terrain super bon et alimentation saine, ne suffisent pas pour se préserver. Les chocs émotionnels peuvent rompre la barrière. Alors prenons un gigantesque recul face aux événements et nouvelles que nous recevons. Sophrologie, yoga, relaxation, méditations et autres disciplines sont tous des outils pour nous y aider et c’est autant pour les hommes que pour les femmes et les enfants.

 

 

Symptômes, durée de la maladie, incubation, traitements

Après plusieurs témoignages, les symptômes ne sont pas obligatoirement ni seulement ceux d’une grippe. Cela peut commencer par des douleurs au ventre, au colon…

« Une nouvelle étude réalisée en Chine souligne la prévalence des symptômes digestifs chez les patients contaminés par le nouveau coronavirus. » Lire l’article troubles digestifs

Comme cela ne semble pas grave, malgré qu’une inflammation est présente, alors nous minimisons. Lire l’article incubation, durée de la maladie

Soyons prudents et demandons l’avis d’un médecin pour nous soigner dès les 1er symptômes.

 

 

savons-de-marseilleDes normes à respecter

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié pour les professionnels de santé un guide de production fiable. Il est difficile de le reproduire chez soi, notamment en raison de l’utilisation de l’éthanol concentré à 96%, un élément clé. Parmi les gels hydroalcooliques les plus efficaces sur le marché, tous respectent la norme NF EN 14476. Après une vérification en laboratoire, ces produits sont en capacité de tuer les virus en 30 secondes.

Au final, la solution la plus simple reste d’opter pour un savon classique« Les chirurgiens, avant de rentrer dans une salle d’opération, utilisent du savon ; ils n’utilisent pas toujours un gel hydroalcoolique. Ils font plutôt un lavage prolongé avec du savon avec un très bon rinçage. Prenons exemple sur eux. Le savon marche très bien », préconise Martial Fraysse. Lire l’article complet

 

Comment être sûr que le produit sera efficace?

Avant de désinfecter, il faut nettoyer avec un produit nettoyant parce que la salissure peut empêcher au désinfectant d’avoir accès aux germes et donc de le tuer. Il faut donc toujours nettoyer avant de désinfecter.

5-astuces-pour-bien-desinfecter-interieur

Pour être sûr de l’efficacité d’un produit, il faut chercher la mention: « Elimine les bactéries et les virus », sur le paquet. Un vinaigre blanc avec obligatoirement un principe actif sera efficace par exemple sur les virus ou l’eau de javel. Lire l’article 

Lire aussi 5 astuces pour désinfecter laver linge à 60 degrés, désinfecter poignées portes & wc, aérer pièces, nettoyer objets du quotidien.

 

 

 

Les surfaces

90141768_10163180594700322_4616543566309621760_n

Fabriquer masques

Cliquer sur la flèche pour voir la vidéo s’animer

 

 

 

En rentrant des courses

WhatsApp Image 2020-03-21 at 14.54.15

 

Nouveau : information indiquée par un naturopathe.

Dès que vous rentrez avec vos courses, nettoyage des vêtements (ou laissez les à l’entrée de chez vous et mettre toujours les mêmes vêtements pour sortir), prendre une douche chaude, désinfection et inhalation de Niaouli, en mettant juste 1 goutte dans de l’eau chaude pour tuer virus et bactéries pulmonaires

A chacun de bien vérifier les informations auprès d’un spécialiste. Evidemment, pas d’automédication.

 

Mon astuce perso : je pulvérise un désinfectant en spray sur mes poches de course en arrivant à la maison et je les laisser à l’entrée de chez moi, pendant quelques temps, sauf les produits frais évidemment. Prudence

 

 

Pour enlever les gants

 

Explication très claire – CHU Arcachon (20 mars)

 

 

 

Prudence sport 

On sait juste que ce virus peut lui aussi atteindre le cœur. Et il est très contagieux, il se répand très vite ; la période d’incubation est longue, une quinzaine de jours, et très souvent sans symptômes, sur un mode quasi-silencieux. On ne s’aperçoit pas qu’on est porteur mais le risque est bien présent.

« Attention aux activités très intenses », prévient le cardiologue Laurent Chevalier. Lire la suite de l‘article-interview d’un cardiologue du sport dans le magazine l’équipe.

 

 

 

 

Se soigner avec les huiles essentielles

Attention, en cette période, certaines peuvent être dangereuses et donc à proscrire !

90389501_2669560933277195_6172188920013389824_o

Ne pas prendre des gouttes aux essences pour affections bronchitiques, car elles contiennent de la girofle.Lire l’article : coronavirus : faut il éviter les plantes et huiles essentielles anti-inflammatoires ?

Soyons prudents. Pas d’auto-médication, svp. Soyons conseillés par des médecins et spécialistes. Soyons ultra prudent sur nos lectures internet et validons tout avant d’utiliser quoique ce soit.

De mon côté, j’ai arrêté ma tisane au gingembre frais que je me préparais tous les matins. Je choisis du thym en ce moment, et un bon miel. Je m’en fais aussi avec de la sauge. J’ai de la propolis. Je reste au calme. Un ami malade du covid19 m’a expliqué que, quand il allait promener son chien, il revenait plus mal. Il en était à sa 3eme semaine et cela semblait se calmer enfin, même s’il avait encore des difficultés aux poumons et qu’il toussait encore un peu. Restons chez nous doublement quand les 1er symptômes apparaissent et tant que nous ne savons pas si nous sommes en période d’incubation ou si nous n’avons rien, restons au chaud tout de même. Explications humour : Quand Alex s’en mêle, personne ne s’en fout & c’est exceptionnel ! Humour & vérités

 

437616-jiffpom-apres-son-bain-emmitoufle-dans-950x0-2Bien se couvrir pour ne pas attraper froid. Soyons prudents avec le jardinage sur le balcon ou dans jardin ou les jeux avec les enfants dans le jardin. Le soleil est notre ami mais parfois nous ne sommes pas assez couverts. Assurons-nous d’avoir toujours chaud. Mieux vaut avoir un peu trop chaud qu’un peu froid.

 

 

 

 

Le danger caché du coronavirus : la stratégie du choc

Cliquer sur la flèche pour voir la vidéo s’animer

On verra dans cette vidéo ce qu’est la stratégie du choc, quelques endroits où elle a été vécue, ce qu’on peut craindre pour la France aujourd’hui et ce qui est déjà en train d’arriver avec la loi « urgence coronavirus ».

 

La violence pendant confinement

Tous les numéros utiles et recommandations dans cet article : Confinement & révélations : important violences

 

 

Les animaux

Ils ne sont pas des objets à astiquer. Ils sont des êtres vivants, comme nous. Il ne nous viendrait pas à l’esprit de nous laver avec de la javel ou autre désinfectant. Un simple savon suffit pour nos mains. Ne pas désinfecter son animal domestique après les balades. Lire l’article « ne javellisez pas votre animal » implore une vétérinaire de Haute-Savoie

 

Recommandations sur l’utilisation de l’acupuncture et de la moxibustion

Cela fait un moment que je cherchais un article écrit par des spécialistes de la Médecine traditionnelle chinoise. Ce guide a été établi par un groupe d’experts de l’association CAAM :

« COVID-19 est une maladie infectieuse respiratoire aiguë. Elle est très contagieuse et menace gravement la sécurité et la santé publique. Elle est classée en catégorie B dans « Law of the People’s Republic of China on Prevention and Treatment of Infectious Diseases » et elle est gérée comme une maladie infectieuse de catégorie A. »

« La maladie évolue rapidement et a une étiophatologie claire et une évolution du syndrome connue. (…) Auto-acupuncture à domicile sous la direction d’un médecin ». Lire l’article

 

Coronavirus & droits humains

Dossier d’Amnesty international. Pour eux, PLUSIEURS PAYS PROFITENT DE LA CRISE SANITAIRE PROVOQUÉE PAR LA PANDÉMIE POUR BAFOUER LES DROITS HUMAINS ». Lire l’article

 

Carte, décès, cas, évolution de l’épidémie en France

Situation en direct et article « santé journal des femmes » mis à jour. Lire l’article

 

 

 

 

OMS : Le virus de la COVID-19 peut se transmettre sous les climats chauds et humides.

D’après les données dont on dispose jusqu’à présent, le virus de la COVID-19 peut se transmettre dans TOUTES LES RÉGIONS, y compris les zones chaudes et humides. Indépendamment du climat, prenez des mesures de protection si vous vivez ou si vous vous rendez dans une zone où il y a des cas de COVID-19. Le meilleur moyen de se protéger contre l’infection est de se laver souvent les mains. Le lavage des mains élimine les virus qui pourraient s’y trouver et évite qu’on ne soit contaminé en se touchant les yeux, le nez ou la bouche.

OMS : Prendre un bain chaud ne protège pas contre le nouveau coronavirus.

Prendre un bain chaud n’empêche pas de contracter la COVID-19. La température du corps reste normale, entre 36,5°C et 37°C, quelle que soit celle de votre bain ou de votre douche. Par ailleurs, il peut être dangereux de prendre un bain très chaud à cause du risque de brûlure. Le meilleur moyen de se protéger contre la COVID-19 est de se laver souvent les mains. Le lavage des mains élimine les virus qui pourraient s’y trouver et évite qu’on ne soit contaminé en se touchant les yeux, la bouche ou le nez.

OMS : Les vaccins contre la pneumonie protègent-ils contre le nouveau coronavirus ?

Non. Les vaccins contre la pneumonie tels que le vaccin antipneumococcique et le vaccin anti-Haemophilus influenza type B (Hib) ne confèrent pas de protection contre le nouveau coronavirus.

Le virus est si nouveau et différent qu’il nécessite un vaccin qui lui est propre. Les chercheurs travaillent à la mise au point d’un vaccin contre le 2019-nCoV et l’OMS soutient leurs travaux.

Bien que ces vaccins ne soient pas efficaces contre le 2019-nCoV, la vaccination contre les maladies respiratoires est fortement recommandée pour protéger votre santé.

OMS : Les sèche-mains sont-ils efficaces pour tuer le nCoV 2019 ?

Non. Les sèche-mains ne sont pas efficaces pour tuer le 2019-nCoV. Pour vous protéger contre le nouveau coronavirus, vous devez vous nettoyer fréquemment les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Une fois que vos mains sont propres, vous devez les sécher soigneusement à l’aide de serviettes en papier ou d’un séchoir à air chaud.

OMS : Puis-je réutiliser un masque N95 ? Puis-je le laver ? Puis-je le stériliser avec des désinfectants pour les mains ?

Non. Les masques faciaux, y compris les masques médicaux plats ou les masques N95, ne doivent pas être réutilisés. Si vous avez été en contact étroit avec une personne infectée par le nouveau coronavirus ou qui présente une autre infection respiratoire, le devant de votre masque doit être considéré comme contaminé. Vous devez enlever le masque sans toucher sa partie avant et le jeter de manière appropriée. Après avoir enlevé votre masque, vous devez vous nettoyer les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

OMS : Une lampe de désinfection à ultraviolets (UV) peut-elle tuer le nouveau coronavirus (nCoV) ?

Les lampes à UV ne doivent pas être utilisées pour se stériliser les mains ou d’autres parties du corps, car les rayons UV peuvent provoquer des érythèmes (irritation de la peau).

Pour vous protéger contre le nouveau coronavirus, tenez-vous au courant de toutes les mesures que vous pouvez adopter. Pour plus de détails, voir le site Web de l’OMS : https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public

OMS : La pulvérisation d’alcool ou de chlore sur tout le corps peut-elle tuer le nouveau coronavirus (nCoV) ?

Non. Vaporiser de l’alcool ou du chlore sur tout le corps ne tuera pas les virus qui ont déjà pénétré dans votre corps. La pulvérisation de ces substances peut être nocive pour les vêtements ou les muqueuses (c’est-à-dire les yeux, la bouche). Sachez que l’alcool et le chlore peuvent tous deux être utiles pour désinfecter les surfaces, mais ils doivent être utilisés en suivant les recommandations appropriées.

Il existe plusieurs mesures que vous pouvez adopter pour vous protéger contre le nouveau coronavirus. Commencez par vous nettoyer fréquemment les mains en utilisant un produit hydroalcoolique – comme un gel – ou à l’eau et au savon. Pour connaître les autres mesures de protection, consultez les conseils de l’OMS à l’adresse https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public

OMS : Est-il sans danger de recevoir une lettre ou un colis de Chine ?

Oui, c’est sans danger. Les personnes qui reçoivent des colis en provenance de Chine ne risquent pas de contracter le nouveau coronavirus. D’après des analyses antérieures, nous savons que les coronavirus ne survivent pas longtemps sur des objets, tels que des lettres ou des colis.

OMS : Les vaccins contre la pneumonie protègent-ils contre le nouveau coronavirus ?

Non. Les vaccins contre la pneumonie, tels que le vaccin antipneumococcique et le vaccin contre Haemophilus influenza type B (Hib), n’offrent pas de protection contre le nouveau coronavirus.

Le virus est tellement nouveau et différent qu’il nécessite un vaccin qui lui est propre. Les chercheurs sont en train de travailler à la mise au point d’un vaccin contre le 2019-nCoV et l’OMS les soutient dans leurs travaux.

Bien que ces vaccins ne soient pas efficaces contre le 2019-nCoV, la vaccination contre les maladies respiratoires est fortement recommandée pour protéger votre santé.

OMS : Se rincer régulièrement le nez avec une solution saline peut-il aider à prévenir l’infection par le nouveau coronavirus ?

Non. Rien ne prouve que le fait de se rincer régulièrement le nez avec une solution saline protège les gens contre l’infection par le nouveau coronavirus.

Il existe quelques éléments probants indiquant que cette pratique peut aider les gens à se remettre plus rapidement d’un rhume ordinaire. Cependant, il n’a pas été démontré que le fait de se rincer régulièrement le nez permettait de prévenir les infections respiratoires

OMS : Manger de l’ail peut-il aider à prévenir l’infection par le nouveau coronavirus ?

L’ail est un aliment sain qui peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes. Cependant, rien ne prouve, dans le cadre de l’épidémie actuelle, que la consommation d’ail protège les gens contre le nouveau coronavirus.

OMS : Le fait de mettre de l’huile de sésame empêche-t-il le nouveau coronavirus de pénétrer dans l’organisme ?

Non. L’huile de sésame ne tue pas le nouveau coronavirus. Il existe des désinfectants chimiques qui peuvent tuer le 2019-nCoV sur les surfaces. Il s’agit notamment de désinfectants à base d’eau de Javel ou de chlore, de solvants, d’éthanol à 75%, d’acide peracétique et de chloroforme.

Cependant, ils ont peu d’impact sinon aucun sur le virus si vous les mettez sur la peau ou sous votre nez. Il peut même être dangereux de se mettre ces produits chimiques sur la peau..

OMS : Le nouveau coronavirus affecte-t-il les personnes âgées ou les jeunes y sont-ils également sensibles ?

Les personnes de tous âges peuvent être infectées par le nouveau coronavirus (2019-nCoV). Les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies préexistantes (comme l’asthme, le diabète, les maladies cardiaques) semblent plus susceptibles de tomber gravement malades à cause de ce virus.

L’OMS conseille aux personnes de tous âges de prendre des mesures pour se protéger du virus, par exemple en suivant une bonne hygiène des mains et une bonne hygiène respiratoire.

OMS : Les antibiotiques sont-ils efficaces pour prévenir et traiter l’infection par le nouveau coronavirus ?

Non, les antibiotiques n’agissent pas contre les virus, mais seulement contre les bactéries.

Le nouveau coronavirus (2019-nCoV) est un virus et, par conséquent, les antibiotiques ne doivent pas être utilisés comme moyen de prévention ou de traitement.

Cependant, si vous êtes hospitalisé pour une infection par le 2019-nCoV, vous pouvez recevoir des antibiotiques car une co-infection bactérienne est possible.

OMS : Existe-t-il des médicaments spécifiques pour prévenir ou traiter l’infection par le nouveau coronavirus ?

À ce jour, aucun médicament spécifique n’est recommandé pour prévenir ou traiter l’infection par le nouveau coronavirus (2019-nCoV).

Toutefois, les personnes infectées par le virus doivent recevoir des soins appropriés pour soulager et traiter les symptômes, et celles qui sont gravement malades doivent recevoir des soins de soutien optimisés. Certains traitements spécifiques sont à l’étude et seront testés dans le cadre d’essais cliniques. L’OMS contribue à accélérer les efforts de recherche et de développement avec toute une série de partenaires.

Source : Organisation Mondiale de la Santé

oms

Publié par

Expression Corporelle & Artistique Espace Chrysalide

Ecrits par © Carole, rêveuse, conteuse, poète, conférencière, accompagnement & Fondatrice de l'Espace Chrysalide Bordeaux Chartrons Bacalan Saint Louis - Contact : espacechrysalide@outlook.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s