Réactu 28 avril COVID-19 : dépistage, nouvelles découvertes, traitements antibio efficaces, désinfection, sport, HE dangereuses, stop idées reçues

Article réactualisé dès qu’une information qui me semble essentielle me parvient, avec date de mise à jour.

Au vu des nombreuses fausses informations qui circulent sur fb sur le covid19 ou non vérifiées de pseudo docteurs qui n’existent pas ou dont je ne retrouve aucune trace quand je fais recherche de source, cela fait du bien de trouver des articles clairs et une vraie source d’information.

Cela serait formidable si avant de poster quoique ce soit pour soit disant aider autour de nous, nous ne soyons pas le relais de ces « hoax », alias virus informatique. Je suis effarée de voir autant d’informations sans aucune source concrète, ni vérifiable, circuler. Le nom d’un médecin, d’une pseudo conférence sans lien site internet, le fait qu’un texte avec des consignes nous soit envoyé par un infirmier, pharmacien… qui peut sembler faire croire à une source sincère alors qu’ils ne font que diffuser ce qu’ils croient intéressants sans avoir eux-mêmes vérifiés la véracité de telles recommandations est à mettre à la poubelle. Redoublons de vigilance avant de partager, diffuser… ou absentons-nous dans le cas de doute et vérifions par nous même ce qui est diffuser et enlevons les posts des fausses infos dès que nous avons été prévenus que c’est un hoax.

A partager pour rétablir une information de base essentielle et stoppons la propagation des fausses croyances, dans une situation planétaire.

 

Ce blog est aussi là pour transporter dans autre univers. Chaque article est une passerelle pour découvrir l’essentiel : voir sommaire complet.

 

QuartzJe reste également disponible pour tout accompagnement, soutien, écoute, pour aider à passer le cap. Cela fait +15 ans que j’accompagne des personnes dans toutes les situations, au bout d’un long parcours de formation, de recherches qui continuent toujours et de guérison personnelles. Rose VERBEPendant l’entretien, nous allons en profondeur pour trouver les portes, les solutions, les axes qui vous sont nécessaires et vous permettent de mieux avancer, vous apaiser, ouvrir un nouveau regard….

 

 

28 juin

Lutte contre les maladies infectieuses :
Info sur médecine et relations au médias
Info vaccins
Complet, efficace, concis
Il fait le point sur tout : grippe espagnol, VIH, antibio, ce qui provoque la mort dans la grippe, institue Pasteur, veille, accès aux données brut, proposition réorganisation et de solutions concrètes
C’était en 2012 & cela nous intéresse pour aujourd’hui
Il est juste énorme !!

25 juin

Il commence par préciser les liens qu’il a et qui pourrait poser problème. La transparence, ca fait du bien. J’ai écouté les 3 heures. Ce fut un exposé très précis. Il parle avec éloquence et liberté, avec les compétences qui sont les siennes et avérées par ses confrères dans le monde. J’ai suivi plusieurs médecins qui confirmaient sa réelle réputation mondiale. Il a surtout l’assurance d’un homme qui connaît sa place et qui se sent de parler concrètement. Il explique la réalité concrète du terrain.

 

15 juin

Sté française d’ethnopharmacologie

Plantes médicinales et pharmacopées traditionnelles

J’ai été leur rendre visite à Metz en 2003, lors de mes études en ethnomédecine à Paris et licence d’ethnologie, spécialisation santé, à Brest après une découverte incroyable en candidat libre d’un professeur d’histoire en ethnographie à l’université d’ethnographie de Bordeaux.

La pharmacopée est toujours d’une richesse inimaginable. Nos ressources sont là à portée de mains. Et nos outils de guérison, toujours incroyables : Dame Nature, dans sa plus grande puissance, c’est pour cela que nous ne devons pas réalisé d’automédication, mais bien nous laisser soigner par des spécialistes, naturopathes…

« Promouvoir l’ethnopharmacologie en réalisant et en favorisant études et recherches sur les plantes médicinales et les produits d’origine naturelle utilisés par les médecines traditionnelles, en facilitant les échanges d’informations, en organisant des réunions scientifiques et en développant, d’une façon générale, toute activité en rapport avec ce but poursuivi ». Site internet

 

14 juin

Traitement ? Vaccin ?

Je ne connais pas de maladie émergente pour laquelle on a trouvé un vaccin.

Trouver un vaccin pour une maladie qui n’est pas immunisante… c’est même un défi idiot. Près de 30 milliards de dollars ont été dépensés pour celui contre le VIH, voyez le résultat ! (…) Il est déjà difficile de vacciner correctement contre la grippe, alors contre un nouveau virus… Honnêtement la chance qu’un vaccin pour une maladie émergente devienne un outil de santé publique est proche de zéro », explique-t-il à Paris Match

« l’hydroxychloroquine est le traitement de référence pour les pneumopathies [infections du système respiratoire]. Un Américain sur huit en prend une fois par an ! Une étude internationale sur la sécurité du traitement hydroxychloroquine, bientôt publiée, démontre la fiabilité de cette molécule ».

« Quant à l’azithromycine, il est le médicament le plus prescrit au monde après l’aspirine… Ce traitement est bête comme chou, c’est pour ça qu’il irrite. (…) On ne peut pas mener une guerre avec des gens consensuels. Le consensus, c’est Pétain. Insupportable. […]  Il fallait faire plaisir, représenter l’Institut Pasteur, l’Inserm, etc. Il n’y a rien de fiable scientifiquement là-dedans. Lire l’article.

 

 

12 juin

Olivier Véran « le confinement provoque la circulation du Virus »

 

9 juin

Rare qu’une personne asymptomatique transmette le virus

La docteure Maria Van Kerkhove, épidémiologiste américaine des maladies infectieuses, a fait cette précision lors d’un point de presse de l’OMS. Elle a ajouté que les efforts devaient être mis sur le suivi des patients symptomatiquesLire l’article du magazine canadien

Avec une formation en pathogènes à menace élevée, Van Kerkhove est spécialisé dans les maladies infectieuses émergentes et est responsable du programme des urgences sanitaires de l’Organisation mondiale de la santé.

 

7 juin

Des morts qui auraient pu être évités?

Professeur Parola, directeur unité de recherches maladies infectieuses.

En résumé :

  • Utilisation des données que le Professeur Zon, expert, qu’il avait récolté lors du coronavirus 2003 et qu’il a communiqué à toute la communauté internationale.
  • Tester, diagnostiquer, traiter les patients avec les traitements que nous estimions les plus efficaces pour soigner ont été des actions qui ont permis de récolter des milliers de données terrain. 4000 patients positifs (formes des plus bénignes aux formes les plus graves) pris en charge au CHU. Cela a permis de comprendre pourquoi certains patients ont évolué vers les formes les plus graves et de détecter les nouveaux signaux. Cela a permis d’évaluer la pertinence des mesures que nous avions prises.
  • Signes de cette maladie : perte odorat & perte du goût (53% des cas observés & traités au CHU). Dans un pays sans ressource ou pour ceux qui n’ont pas pris de mesure de test, ces signes sont prédictifs de 58% d’infection à covid, donc d’une évolution plus grave. A partir de ces signes, indicateurs de suspicion de covid, cela peut permettre d’orienter les patients vers traitements.
  • Après plusieurs milliers de scanner chez des patients atteints du covid (de manière modérée ou grave), ils ont pu déterminée des patients avec peu de signes cliniques, qui semblaient en bon état, sans aucune difficulté respiratoire mais avec un réel manque d’oxygène détecté. Cela peut faire basculer très très vite le patient dans une aggravation puis réanimation. Donc à se demander s’il était judicieux de laisser ceux qui étaient dans ce cas rester chez eux au lieu de les prendre en charge.
  • Plusieurs facteurs de sévérité déterminés
  • Traitement hydroxyne chloroquine recommandé par le professeur Raoult  a permis de constater qu’il y avait moins de transfert en réanimation et moins de décès, délai d’hospitalisation et portage du virus plus court qu’avec d’autres traitements (ce double traitement prend en considération plusieurs facettes de cette maladie et de ses risques d’aggravation). Très peu d’effets secondaires et très peu lié à l’utilisation de ce médicament.
  • Gestion épidémie :
    • Mortalité très basse avec traitement hydroxyne chloroquine quand on donne accès au traitement et que l’on soigne les patients.
    • Laisser les patients potentiellement malades à la maison était une erreur. Ne pas attendre que cela s’aggrave en rester chez soi et consulter médecin & hôpitaux.
    • Ne pas autoriser les médecins de famille à s’occuper de ces malades alors qu’ils sont en 1er ligne
  • Solutions :
    • Plusieurs solutions auraient pu être données à domicile dans les stades précoces, au tout début de la maladie, particulièrement chez les personnes âgées ou celles qui auraient pu voir leurs symptômes s’aggraver.
    • Tester, isoler les positifs, traiter et tout simplement en dehors des polémiques sur l’hydroxychloroquine azithromycine, donner accès à et aux soins aux malades.
    • A Wuhan, le taux de mortalité était fort élevé au départ car dans une région où ils n’avaient pas accès aux hôpitaux, aux docteurs, à l’oxygène.

Conclusion :

Dans le cas d’épidémie d’infections respiratoires saisonnières, comme chaque année, plusieurs patients décèdent (comme d’autres infections de ce type, la plus connue étant la grippe. Apparemment le covid va entraîner autant de mort que la grippe de Hong Kong en 1968. En revanche que des personnes jeunes soient décédées, c’est un problème. Encore une fois, il faut tester, isoler, traiter et soigner. Il faut que les médecins de famille puissent s’en occuper en dehors des polémiques liées au traitement.

 

 

4 juin

OMS : reprise des essais cliniques sur l’hydroxychloroquine.

Après analyse des « données disponibles sur la mortalité », les membres du Comité de sécurité et de suivi ont estimé « qu’il n’y a aucune raison de modifier le protocole » des essais cliniques, a insisté le directeur général de l’OMS, Lire l’article

 

4 juin

En résumé :

  • 40 à 60% d’entre nous étaient immunisés vis à vis covid19. Des coronavirus saisonniers et bénins, connus depuis toujours, donnent des petits rhumes saisonniers & entraînent une « immunité/lymphocythe t ». Ils gardent la mémoire du coronavirus saisonnier. donc quand on arrive avec le covid19, ils ciblent le nouveau virus et le tuent.
  • La meilleure immunologique au monde & professeur Didier Raoult se sont intéressés aux enfants. Ils portent le coronavirus et donc beaucoup sont immunisés & ainsi non porteurs de signes (hypothèse en cours de validation). Immunité de beaucoup de parents qui ont fabriqués beaucoup de lymphocythes T, grâce à leurs enfants. Pour les grands-parents & arrières-grands-parents immunosenescence qui n’ont pas de lymphocytes, peuvent avoir la maladie.
  • Il est très probable que les enfants qui vivent en collectivité fassent 1 coronavirus au moins 1 fois par an.
  • C’est à l’inverse du modèle de la grippe. Donc pendant l’épidémie, tout a été basé à l’inverse concernant les décisions… Inverse concernant mortalité, modèle de portage, modèle épidémiologique concernant la population la plus à risque…
  • Etude du Lancet : « symptôme comique, ce n’est pas raisonnable. » Pr Raoult. Journalistes médicaux sont mis en cause, ceux du lancet, qui est portant comme la bible pour les médecins. Ce sont des journaux majeurs. Donc, c’est très grave… il peut y avoir à un moment donné des articles faux. Comment peut-on arriver à faire du « fake news » (déclaré par tous les scientifiques du monde) dans cette étude publiée par le lancet. La revue elle-même a dû écrire à tous ses lecteurs pour signifier qu’ils avaient beaucoup d’inquiétude concernant leur publication précédente, puisque les auteurs ne veulent pas nous communiquer leurs résultats. L’OMS, le ministre de la santé se sont basés sur l’étude publiée dans le lancet pour prendre leurs décisions, donc c’est une affaire extrêmement grave.(-6min) Lire aussi l’article 3 des 4 auteurs de l’étude publiée lancet contre l’hydroxychloroquine viennent d’avouer l’escroquerie en se rétractant. 
  • Il existe plusieurs traitements pour lutter contre le coronavirus (-12ème) dont hydroxyne chloroquine.
  • Il faut qu’il y ait des enquêtes pour que les mêmes auteurs décrédibilisent 2 des 3 médicaments qui guérissent du covid19, surement au profit du 3eme (-11minute)
  • L’hydroxyne chloroquine est à prescrire en consultation par les médecins, mais pas dans le stade suivant où il est trop tard pour cela.(-9min). Il faut le prescrire tout de suite dans les 1ers jours de la maladie et cela diminue énormément la mortalité.
  • Le professeur considéré comme le pape de l’épidémiologie à Yale, qui n’est pas n’importe quelle université, estime que le professeur Raoult a fait exactement ce qu’il fallait faire, malgré l’interdiction par décret de prescrire l’hydroxyne chloroquine.(-8min)
  • Panier de crabe: c’est terrible pour la médecine, c’est terrible pour la science, c’est terrible pour ceux qui font de la politique avec la médecine, c’est terrible pour tout le monde (-7min). Dans le magazine Le Monde début juin, le directeur du lancet a avoué qu’il n’est pas sur de la véracité de la moitié des articles démontrant des études scientifiques.(-6min) qu’ils publient. Le Pr Raoult a une parole libre et il peut le dire (problématique de la revue lancet). Une phrase connue : publier ou mourir. En terme de carrière hospitalière, soit vous publiez, soit vous mourez dans le sens où vous n’arriverez jamais à gravir les strats. Le problème est que ceux qui ont gravis les strats l’ont gravi avec ces systèmes-là. Un grand nettoyage doit être fait.
  • En matière scientifique de recherche en infectiologie, il faut reconnaître que le professeur Raoult est l’un des plus grands, d’après l’ancien ministre de la santé, Monsieur Douste Blazy. Il n’a rien à prouver. C’est tout un système que le professeur Raoult remet en cause quand il recadre les débats sur son professionnalisme et éthique. Dans la vie, c’est un homme qui est simple. C’est un scientifique, avec une vie calme, qui travaille. Intégrité scientifique en jeu.

 

 

 

4 juin

« Le coronavirus ne circule plus », affirme le président du syndicat national des biologistes

L’épidémie de nouveau coronavirus continue de décliner. « Nous avons des départements aujourd’hui où il n’y a plus de cas positifs » (…) « Les cas de personnes contaminées au coronavirus en France sont suffisamment disséminés pour qu’il n’y ait pas de contagion »,. Lire l’article

 

 

4 juin

« The Lancet », machine à cash à la pointe de la médecine

L’une des revues médicales les plus réputées, The Lancet, a ses bureaux pris en sandwich au milieu d’une douzaine d’étages dévolus à la banque Lloyds, à Londres, à quelques pas de la City. Pourquoi est-ce symbolique ? Parce que The Lancet n’est pas seulement un grand journal scientifique, c’est aussi l’un des fleurons du plus gros éditeur scientifique Reed Elsevier, connu autant pour la réputation de ses journaux que pour ses fortes marges financières. En 2018, les plus de 2 500 journaux du groupe ont représenté pour la maison mère (qui a aussi des activités dans l’organisation de conférences, l’analyse financière, le droit) un chiffre d’affaires de quelque 2,8 milliards d’euros, pour plus de 1 milliard de bénéfices, soit plus de 35 % de marge. Lire l’article de 2019

 

4 juin

136 000 tests PCR Covid : l’envers du décor

 

 

 

2 juin

Etude du lancet : dramatiquement erronée

En résumé :

  • « C’est juste pas vrai » (résultats publiés sur le lancet). Et il explique techniquement pas possible, ni humainement. Très intéressant évidemment et très éclairant.
  • Des personnes ont déjà des anticorps. avant même l’arrivée du coronavirus. Ils sont immunisés avant l’épidémie. Donc ils ne peuvent être infectés avant le tout début de cet épidémie. Ca a été publié par d’autres équipes avec des techniques ultra-sensibles. 40 & 50 % population immunisées avant l’arrivée de ce virus.
  • Comment on peut réfléchir au vaccin si on ne connait pas l’immunité de la population ?
  • Entre 250 à 300 médecins, pharmaciens ont cumulé des données colossales. Il faut que le pays, tout le monde se serve de nos données et arrêter de transformer ça avec des débats violents, stupides avec des décisions à l’emporte-pièce. Il faut redevenir raisonnable. Ce qui est difficile dans ce monde.
  • Il n’y a pas de science sans controverse. La haine que l’on a vu se développer est interdite. C’est un code de la déontologie. On ne revient pas sur les choses constitutionnelles. Mais on n’a pas le droit d’insulter les confrères en public.
  • Les 3 meilleurs de mon champ ont été hais et sont partis à l’étranger. On s’est mis à détestés l’élite alors qu’elle fait avancer les choses. On devrait se poser des questions. Les meilleurs sont partis. Pourquoi on n’arrive pas à traiter correctement les meilleurs ? Il y a un manque de professionnalisme sur les plateaux tv car les chaines accueillent des médecins qui ne sont pas compétents pour certaines discussions.

 

31 mai

Etude du Lancet, la plus prestigieuse revue, complètement décrédibilisée

Violaine Guérin, médecin

  • On est en train de bloquer des traitements en France pour des patients alors qu’ils sont parfaitement efficaces. Je me réjouis que dans les autres pays où ils l’ont testés que c’est correctement utilisé. En France, je ne comprends pas ce qui se passe. C’est sidérant.
  • Aucun fondement au niveau de cette étude, ni concernant les chiffres et encore moins la méthode.

 

30 mai

Etude chinoise randomisée donne raison au Pr. Raoult

« Agir tôt avec ce produit est un moyen de réduire l’hécatombe et de désencombrer les unités de soins intensifs. L’utiliser dans les formes tardives qui se décompensent (saturation en oxygène sous la norme) est une perte de temps et de chance.  » Lire l’article

 

30 mai

Chloroquine : le Maroc et l’Algérie défient l’OMS

« Selon les statistiques officielles du Maroc, (…) 4841 sont guéris, soit un taux de guérison de 64%, en suivant le protocole précité. Les autres  sont en cours de traitement. Le Docteur, Mohamed Bekkat, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de Covid-19 en Algérie a déclaré que  son pays a traité avec ce médicament des milliers de cas. (…) « ce médicament a connu beaucoup de succès à ce jour et n’a pas engendré de réactions indésirables » Lire l’article

 

27 mai

Professeur Didier Raoult 

Résumé :

  • Dans ceux traités à l’hydroxychloroquine, ils ont le taux de mortalité le plus bas au monde.
  • On a fait 130 000 tests de diagnostics de PCR auprès 50000 patients
  • Etude du lancet : C’est une opinion un peu folle. Comment une étude foireuse faite avec le big data, puisse changer notre fonctionnement, quelque soit dans quel journal elle passe. Qui croire ? celui qui fait les analyses et qui est sur le terrain et voit les patients et les traitent ? Ou ceux qui sont derrière les ordinateurs à faire des analyses sans avoir jamais vu un seul patient ? Ce qui se publie dans la littérature, c’est complètement déraisonnable. Ce n’est pas un travail réel. Je ne vais pas changé d’avis Ici, parce qu’une étude farfelue parait sur presse. S’il faudrait que j’écoute une étude de la littérature pour que j’oublie tout ce que l’on a fait en 2 mois 1/2, ce serait folie.
  • Dans les patients traités dans le CHU, il n’y a pas de mort en dessous de 60 ans.
  • La prise en charge le + tôt possible entraîne une différence dans la mortalité générale et mortalité des jeunes.
  • Tests sérologiques : il ne voit pas l’utilité pour lutter contre l’épidémie (il n’est pas le seul médecin à confirmer ce fait).
  • Etudes Espagne : Ceux qui sont allés au travail sont moins affectés que ceux confinés avec des personnes affectées.

 

 

Réactu 24 mai

Chloroquine, révélations sur « l’étude » Lancet 

Ecrit par le Docteur Delepine, qui se bat depuis des années pour les enfants qui ont des cancers et qui avait 80% de guérison dans l’hôpital pour enfants où elle soignait, avant que son service ne se retrouve fermé. La guérison serait-elle mal vue ? L’article répercutant l’étude du Lancet m’avait interpellé. Je suis soulagée qu’un médecin vienne apporter un véritable éclairage.

« Honteux. (…) Manifestement, ils ne l’ont pas lue ou ne savent pas ce qu’est une étude scientifique. (…)

L’article ne s’intéresse qu’aux malades hospitalisés, alors que le but du traitement du Professeur Raoult est justement d’éviter l’hospitalisation en traitant les malades tôt dans l’évolution de la maladie. » Lire l’article Lynchage organisé de la chloroquine par les médias, basé sur une étude aux données non vérifiées, ni vérifiables

Egalement sur le même sujet & avec la même analyse que le Docteur Delepine, avec Philippe Douste-Blazy, l’ancien ministre de la Santé a expliqué sur LCI pourquoi il remet en cause l’étude relayée par The Lancet, qui pointe l’inefficacité et les risques de certains traitements dont l’hydroxychloroquine.

 

 

Réactu 15 mai

Respect Pr Raoult 

Lauréat de plusieurs grands prix, il est internationalement reconnu pour ses travaux sur les bactéries pathogènes pour l’homme.

Prix de l’INSERM (2010) et le Prix de la Fondation Louis D. (2015), en passant par la réalisation de l’IHU de Marseille (couronnement des efforts du Pr Raoult et de son équipe). 

 

 

Réactu 14 mai

« L’OMS a reconnu officiellement que l’hydrocloroquine est le traitement du covid. Docteur Peronne. » Je cherche les sources officielles.

 

 

Réactu 14 mai

On interdit aux médecins de prescrire des médicaments qui pourraient marcher

Didier Raoult monte au créneau : « Il s’est mis en place quelque chose de très étonnant, on ne soigne pas les gens, ensuite on interdit aux médecins de prescrire des médicaments qui pourraient marcher ». Son message essentiel : il faut soigner les gens !

On ne peut pas dire on ne soigne pas les gens. On ne peut pas interdire aux médecins de soigner. On ne peut pas empêcher les gens de faire un diagnostique quand ils ont les moyens de faire. On ne peut pas empêcher les gens les plus fortunés et les plus riches de se soigner. Ce sont les plus pauvres, ceux qui n’ont pas de réseaux qui n’ont pas réussi à avoir les médicaments…. La médecine, c’est s’occuper des malades et soigner…. Et au fur & à mesure de la connaissance, d’améliorer la qualité des soins.

Lire l’article et l’interview, tant qu’elle est encore en ligne

 

 

Réactu Espace Chrysalide 11 mai

Espace Chrysalide-page001La salle réouvrira les portes le 12 mai et commencera par un cycle de formation en kinésiologie, dans le respect des consignes sanitaires, avec CFK Bordeaux, animé par Laurence Bastide.

Je continue de vous accueillir en individuel également, approche symbolique, sur rdv.

Le professeur de chant, Florence de Bengy, coach vocal, art thérapeute vocale, reprend ses séances individuelles et donnera un atelier cercles de femme, le samedi 6 juin, matin. Informations

Pas de reprise des cours de Pilates/Yoga/Stretching, pour l’instant. Le professeur donnera + d’information courant juin.

Pas de reprise des cours de théâtre en mai. RDV en septembre

 

 

Réactu 8 mai

Interview du 7 mai Docteur Raoult

« Parmi les études faites, seule la chloroquine permet de diminuer la mortalité. »

Je découvre que cette vidéo importante n’existe plus : regret de n’avoir pas retranscrit entièrement le texte.

 

 

Réactu 5 mai

La mairie de Bordeaux envoie les masques par la poste. Chacun va en recevoir chez soi.

 

Réactu 5 mai

Déconfinement nécessaire

Philippe Juvin, chef du service des urgences de l’Hôpital Georges Pompidou

En résumé :

  • Continuer à aller voir le médecin car beaucoup de personnes qui ont eu besoin de soins pendant le confinement et ne sont pas allés voir docteur et se sont dégradés.
  • En attendant les masques, se couvrir la bouche et nez avec foulard ou écharpe. Même si peut être pas de 2nd vague, restons vigilants et fonctionnons comme si elle pouvait arriver.
  • Maladie de Kawasaki rare, même s’ils voient un peu plus de cas en Europe.

 

 

Réactu 3 mai

Déconfinement nécessaire par ce médecin spécialiste

idem pour lui pas de risque de 2nd vague. Le plus important est le port du masque et gestes barrières avec lavement mains, mais le confinement pas une solution nécessaire. Il explique tout en données réelles, comparaison plusieurs pays.

 

Réactu 3 mai

Gilles Besnainou en direct 

Coronavirus / Covid-19 : L’équipe du Dr Gilles Besnainou vous répond : page fb coronavirus .

En résumé :

  • Il est en accord avec Pr Raoult sur l’efficacité de son traitement et il lui tire son chapeau sur sa découverte. Pour lui, il est l’infectiologue #1 de France. Pr Raoult est très écouté dans le monde.
  • Personne ne sait si 2nd vague va arriver ou pas, mais pas du tout vraisemblable.
  • Même si 2nd vague peu probable, porter un masque pour éviter 2nd vague
  • Les cas de 2nd vague à l’étranger ont eu lieu avec les personnes qui ont été rapatriées. Cas importés. Donc si fermeture des frontières, pas de nouvelles vagues. Cas de réinfection observés, mais pas de 2nd vague.
  • Attention, prudence avec tests. Quand personnes diagnostiquées positive au coronavirus, ils ne savent pas s’il détecte l’infection passée ou si réactivation.
  • Le test peut être + alors que virus mort !
  • Pas de mutation de virus. C’est le même partout dans le monde. Voir professeur Jean-François Toussaint, Médecin et Professeur de physiologie à l’Université Paris Descartes
  • Attention, ceux qui n’ont rien, asymptomatiques, doivent être testés. et il faut être sur que le test soit efficace. Test sérologique efficace du professeur Mazouz ou hôpital en Bretagne qui a créé ce test.

 

 

Réactu du 3 mai

Appel du Dr Michel Mazouz Médecin installé à Los Angeles, médecin en médecine interne pratiquant à Los Angeles.

Des études montrent que 25 à 30 % de la transmission du virus est effectuée par des patients sans symptômes du tout. Ce virus en particulier adore les poumons ! Mais pour faire ses effets destructeurs, le virus doit atteindre les poumons soit par les yeux, le nez ou la bouche. Par conséquent, porter un masque ou un bandanna ou un morceau de tissu couvrant le nez et la bouche. La seule façon de gagner cette guerre et de contenir le virus est de la combattre ensemble, en attendant que les médicaments et les vaccins éliminent définitivement le virus ! Source : Coronavirus / Covid-19 : L’équipe du Dr Gilles Besnainou vous répond : page fb coronavirus .

 

Réactu du 1er mai

Interview 30 avril : virologue, microbiologiste, infectiologue

Pour lui, nous ne sommes presque plus contaminables. « La plupart des épidémies sont en forme de cloche. Il semble que nous soyons à la fin de la cloche. La pandémie est en train de se calmer. »

Le LBM Pôle Infectiologie de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille est hébergé au sein de l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Méditerranée Infection, sur le site de la Timone.
Il regroupe les activités de diagnostic de bactériologie, virologie, parasitologie-mycologie, immuno-allergologie et assure l’activité d’hygiène hospitalière. Il héberge également le Centre National de Référence des RickettsiesBartonella et Coxiella, et est membre du Centre National de Référence de la Toxoplasmose.

 

 

Nouveau témoignage médecin : efficacité remède

Le professeur Christian Perronne est chef du service infectiologie de l’hôpital Raymond Poincaré de Garches. Spécialiste de la maladie de Lyme, il a été président de la commission spécialisée maladies transmissibles du Haut Conseil de la santé publique. Il est aussi coresponsable des cours en maladies infectieuses et tropicales pour l’université de Versailles-Saint-Quentin, et membre de l’OMS. Il s’inscrit en faux contre ce qu’il considère comme une vision erronée de la médecine de la part des experts médicaux ayant critiqué la méthodologie des essais du Professeur Raoult sur l’hydroxychloroquine. De même, il revient sur les suspicions concernant les effets secondaires de ce médicament, qu’il juge disproportionnées au vu de sa connaissance personnelle de ce dernier.

« l’évidence scientifique émerge de partout.. 98% de succès de la chloroquine… La France aujourd’hui a le record du monde de la létalité (mortalité) devant l’Italie, l’Espagne, le Portugal… Que vous imaginiez qu’on vous demande un placebo quand le traitement marche à 98%, c’est du délire scientifique, je ne peux pas admettre cela. »

 

 

Dépistage

Lieux près de chez vous

 

 

Nombre de guérison dans le monde

Lire l’article

 

 

Gilles Besnainou : traitement efficace !

Traitement pour empêcher d’aller en réanimation ! écouter jusqu’à la fin

lien vidéo : https://www.facebook.com/hjsnsvsbq/videos/10219359862940262/?hc_location=ufi

 

Même s’il n’est pas virologue. Le traitement indiqué par Virologue, microbiologiste, infectiologue.

Dans une autre vidéo, il explique que les joggeurs peuvent contaminer jusqu’à 10 mètres derrière eux et que lui, il transpire rien qu’à l’idée de croiser un joggeur dans les rues. D’autres vidéos où il apporte des éclairages régulièrement sur sa chaîne youtube ou sur la page fb coronavirus.

 

 

Maladie de kawasaki

AAlex Amn était en direct dans Coronavirus / Covid-19 : L’équipe du Dr Gilles Besnainou vous répond.

lien vidéo : https://www.facebook.com/alex.amanou/videos/10157815692655804/?post_tag_id=296098381533978

 

 

L’après confinement : mieux vivre ou dictature ?

Selon Boris Cyrulnik : « on aura le choix entre vivre mieux ou subir une dictature« . Neuropsychiatre, il est surtout connu pour avoir vulgarisé le concept de « résilience » (renaître de sa souffrance).

Lire l’article de France inter

 

 

Pour désinfecter l’air (à titre préventif)

1 – Brûler des branches de sauge
Les esséniens du temps de Jésus faisaient déjà cela durant les épidémies – Allumer les feuilles sèches puis éteindre la flamme pour enfumer l’habitat. Refaire l’opération chaque jour une ou deux fois. Cela évite la contamination si quelqu’un est malade

2 – Vaporiser des huiles essentielles anti virales dans l’appartement telles : eucalyptus off –  lavande aspic – myrrhe amère – basilic exotique – tea tree – thym vulgaire.

3 – Deux oignons (non épluchés) dans chaque pièce
Ça, je croyais que c’était de la superstition. Pourtant cela a été une pratique de protection pendant l’épidémie de peste du moyen âge. Et puis le tuyau est réapparu par des gens des campagnes qui prétendent être toujours passés au travers de toutes les grippes grâce à ce secret qui leur a été transmis par leurs parents et grands-parents. Placebo ou pas, cela ne mange pas de pain de le faire.

Source : Michel Dogma

 

 

 

Nouvelles explications, nouveau traitement ?

intéressant.

Encore une vidéo sérieuse d’un médecin supprimée.

 

 

Un des plus grands spécialistes mondiaux de santé publique (+30 ans)

Anthropologue, grand spécialiste, Jean Dominique Michel, un des plus grands spécialistes mondiaux de santé publique. Il a travaillé nuit et jour ces dernières semaines pour comprendre ce qui nous arrive. Il a étudié pendant + 30 dans les pratiques et dispositifs sanitaires en France et dans le monde. Il enseigne dans un 15aine de programme universitaires en Suisse et dans des programmes à l’étranger.

Lire l’article/interview 25 avril

 

Médecin urgentiste avoue les magouilles du Covid19

Très intéressant.

Offrons-nous du discernement. Confiné et les yeux ouverts.

Comprendre la crise du coronavirus

Enfin une vidéo complète sur le sujet : l’interview « Ce qu’il provoque en nous et sur la planète ». Au moment des questions réponses, il commence par indiquer les conseils santé pour faire face à ce virus et les solutions traitements préventifs… A écouter jusqu’au bout.

téléchargementLe professeur OLIVIER SOULIER est médecin, acupuncteur, homéopathe. Il est le créateur de l’approche de la Médecine du Sens. Conférencier international, écrivain et chercheur, il est à l’origine en France, depuis plus de 30 ans, du mouvement de compréhension du sens des maladies et des événements de notre existence. Les notions médicales que propose le Dr SOULIER s’inscrivent à la fois dans une réalité scientifique et symbolique.

Quand il parle de toutes ces écoles de commerce qui polluent et détournent, je suis entièrement d’accord : un simple constat. J’avais remarqué cela entre autre dans les salons de formations. C’est l’hécatombe. 80% des stands sont des écoles de commerces, orientant insidieusement les étudiants vers un sas. Lire aussi mon article : En quête de sens, film révélateur

Il finit par une blagounette de Nasroudin… Mes préférées car elles font références à Yvan Amar.

A consulter sur sa recommandation Méditerranée infection : IHU, références de sites, résultat guérison

 

 

Coronavirus et poumons : savoir et se protéger

Information du professeur Joyeux, chirurgien, cancérologue. La Lettre du Professeur Joyeux est un service d’information santé indépendant et gratuit, spécialisé dans la prévention des maladies auprès du grand public et des familles. Lire l’article coronavirus et poumons : savoir et se protéger

 

 

Découverte majeure

Plusieurs équipes dans plusieurs pays (notamment en Chine, en France – à Lille – aux USA), ont fait une découverte majeure qui offre un grand espoir de traitement du covid :

Le virus, en effet, ne tuerait pas directement, mais par l’intermédiaire d’une bactérie intestinale qu’il infecterait, la Prevotella… Lire l’article

 

 

Traitements médicaux Dr Gilles Besnainou

à regarder à partir 5ème minute

Voir traitement efficace avec votre médecin traitant évidemment; D’autres vidéos où il apporte des éclairages régulièrement sur sa chaîne youtube ou sur la page fb coronavirus.

 

 

Bordeaux : Confinement – Vos questions

Lire les informations détaillées

et bientôt foire aux questions du déconfinement

 

 

« Des masques, on peut en avoir autant qu’on veut pour le public mais on nous l’interdit ! » 

Je peux m’approvisionner en masques, sans l’aide de l’Etat. La majorité des pharmaciens peuvent le faire : il y a des réseaux, des filières. Mais, aujourd’hui, le pharmacien n’a pas le droit de vendre de masques, même pas le droit d’en acheter. Je n’ai pas le droit de me fournir par moi-même », a déclaré Bruno Fellous, pharmacien. Lire l’article

 

Confinement : Macron a écouté un mathématicien, Ferguson, et il a ruiné la France

« Danger d’une politique sanitaire confiée aux chercheurs et non aux médecins. Simulation n’est pas réalité ni science, plutôt science-fiction et film catastrophe. (…) Beaucoup d’épidémiologistes, de médecins de santé publique, de mathématiciens et d’hommes politiques croient aveuglément en la fiabilité d’une prédiction sortie d’un ordinateur. Mais l’ordinateur n’est pas beaucoup plus fiable qu’une boule de cristal » Lire l’article du Docteur Delepine

 

 

Le coronavirus, vérifications de l’AFP

logoVoici la liste des articles (+ de 80) de vérification de l’AFP en français. Lire l’article mis à jour  régulière

 

Bien vérifier les sources avant de diffuser et si vous trouvez des erreurs dans mon article, je serai bien contente que vous me préveniez.

 

 

Défenses immunitaires & émotions

defenses immunitaires

Un terrain super bon et alimentation saine, ne suffisent pas pour se préserver. Les chocs émotionnels peuvent rompre la barrière. Alors prenons un gigantesque recul face aux événements et nouvelles que nous recevons. Sophrologie, yoga, relaxation, méditations et autres disciplines sont tous des outils pour nous y aider et c’est autant pour les hommes que pour les femmes et les enfants.

 

 

Symptômes, durée de la maladie, incubation, traitements

Après plusieurs témoignages, les symptômes ne sont pas obligatoirement ni seulement ceux d’une grippe. Cela peut commencer par des douleurs au ventre, au colon…

« Une nouvelle étude réalisée en Chine souligne la prévalence des symptômes digestifs chez les patients contaminés par le nouveau coronavirus. » Lire l’article troubles digestifs

Comme cela ne semble pas grave, malgré qu’une inflammation est présente, alors nous minimisons. Lire l’article incubation, durée de la maladie

Soyons prudents et demandons l’avis d’un médecin pour nous soigner dès les 1er symptômes.

 

 

savons-de-marseilleDes normes à respecter

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié pour les professionnels de santé un guide de production fiable. Il est difficile de le reproduire chez soi, notamment en raison de l’utilisation de l’éthanol concentré à 96%, un élément clé. Parmi les gels hydroalcooliques les plus efficaces sur le marché, tous respectent la norme NF EN 14476. Après une vérification en laboratoire, ces produits sont en capacité de tuer les virus en 30 secondes.

Au final, la solution la plus simple reste d’opter pour un savon classique« Les chirurgiens, avant de rentrer dans une salle d’opération, utilisent du savon ; ils n’utilisent pas toujours un gel hydroalcoolique. Ils font plutôt un lavage prolongé avec du savon avec un très bon rinçage. Prenons exemple sur eux. Le savon marche très bien », préconise Martial Fraysse. Lire l’article complet

 

Comment être sûr que le produit sera efficace?

Avant de désinfecter, il faut nettoyer avec un produit nettoyant parce que la salissure peut empêcher au désinfectant d’avoir accès aux germes et donc de le tuer. Il faut donc toujours nettoyer avant de désinfecter.

5-astuces-pour-bien-desinfecter-interieur

Pour être sûr de l’efficacité d’un produit, il faut chercher la mention: « Elimine les bactéries et les virus », sur le paquet. Un vinaigre blanc avec obligatoirement un principe actif sera efficace par exemple sur les virus ou l’eau de javel. Lire l’article 

Lire aussi 5 astuces pour désinfecter laver linge à 60 degrés, désinfecter poignées portes & wc, aérer pièces, nettoyer objets du quotidien.

 

 

 

Les surfaces

90141768_10163180594700322_4616543566309621760_n

Fabriquer masques

Cliquer sur la flèche pour voir la vidéo s’animer

 

 

 

En rentrant des courses

WhatsApp Image 2020-03-21 at 14.54.15

 

Information indiquée par un naturopathe.

Dès que vous rentrez avec vos courses, nettoyage des vêtements (ou laissez les à l’entrée de chez vous et mettre toujours les mêmes vêtements pour sortir), prendre une douche chaude, désinfection et inhalation de Niaouli, en mettant juste 1 goutte dans de l’eau chaude pour tuer virus et bactéries pulmonaires

A chacun de bien vérifier les informations auprès d’un spécialiste. Evidemment, pas d’automédication.

 

Mon astuce perso : je pulvérise un désinfectant en spray sur mes poches de course en arrivant à la maison et je les laisser à l’entrée de chez moi, pendant quelques temps, sauf les produits frais évidemment. Prudence

 

 

Pour enlever les gants

 

Explication très claire – CHU Arcachon (20 mars)

 

 

 

Prudence sport 

On sait juste que ce virus peut lui aussi atteindre le cœur. Et il est très contagieux, il se répand très vite ; la période d’incubation est longue, une quinzaine de jours, et très souvent sans symptômes, sur un mode quasi-silencieux. On ne s’aperçoit pas qu’on est porteur mais le risque est bien présent.

« Attention aux activités très intenses », prévient le cardiologue Laurent Chevalier. Lire la suite de l‘article-interview d’un cardiologue du sport dans le magazine l’équipe.

 

 

 

 

Se soigner avec les huiles essentielles

Attention, en cette période, certaines peuvent être dangereuses et donc à proscrire !

90389501_2669560933277195_6172188920013389824_o

Ne pas prendre des gouttes aux essences pour affections bronchitiques, car elles contiennent de la girofle.Lire l’article : coronavirus : faut il éviter les plantes et huiles essentielles anti-inflammatoires ?

Soyons prudents. Pas d’auto-médication, svp. Soyons conseillés par des médecins et spécialistes. Soyons ultra prudent sur nos lectures internet et validons tout avant d’utiliser quoique ce soit.

De mon côté, j’ai arrêté ma tisane au gingembre frais que je me préparais tous les matins. Je choisis du thym en ce moment, et un bon miel. Je m’en fais aussi avec de la sauge. J’ai de la propolis. Je reste au calme. Un ami malade du covid19 m’a expliqué que, quand il allait promener son chien, il revenait plus mal. Il en était à sa 3eme semaine et cela semblait se calmer enfin, même s’il avait encore des difficultés aux poumons et qu’il toussait encore un peu. Restons chez nous doublement quand les 1er symptômes apparaissent et tant que nous ne savons pas si nous sommes en période d’incubation ou si nous n’avons rien, restons au chaud tout de même. Explications humour : Quand Alex s’en mêle, personne ne s’en fout & c’est exceptionnel ! Humour & vérités

 

437616-jiffpom-apres-son-bain-emmitoufle-dans-950x0-2Bien se couvrir pour ne pas attraper froid. Soyons prudents avec le jardinage sur le balcon ou dans jardin ou les jeux avec les enfants dans le jardin. Le soleil est notre ami mais parfois nous ne sommes pas assez couverts. Assurons-nous d’avoir toujours chaud. Mieux vaut avoir un peu trop chaud qu’un peu froid.

 

 

 

 

Le danger caché du coronavirus : la stratégie du choc

Cliquer sur la flèche pour voir la vidéo s’animer

On verra dans cette vidéo ce qu’est la stratégie du choc, quelques endroits où elle a été vécue, ce qu’on peut craindre pour la France aujourd’hui et ce qui est déjà en train d’arriver avec la loi « urgence coronavirus ».

 

La violence pendant confinement

Tous les numéros utiles et recommandations dans cet article : Confinement & révélations : important violences

 

 

Les animaux

Ils ne sont pas des objets à astiquer. Ils sont des êtres vivants, comme nous. Il ne nous viendrait pas à l’esprit de nous laver avec de la javel ou autre désinfectant. Un simple savon suffit pour nos mains. Ne pas désinfecter son animal domestique après les balades. Lire l’article « ne javellisez pas votre animal » implore une vétérinaire de Haute-Savoie

 

Recommandations sur l’utilisation de l’acupuncture et de la moxibustion

Cela fait un moment que je cherchais un article écrit par des spécialistes de la Médecine traditionnelle chinoise. Ce guide a été établi par un groupe d’experts de l’association CAAM :

« COVID-19 est une maladie infectieuse respiratoire aiguë. Elle est très contagieuse et menace gravement la sécurité et la santé publique. Elle est classée en catégorie B dans « Law of the People’s Republic of China on Prevention and Treatment of Infectious Diseases » et elle est gérée comme une maladie infectieuse de catégorie A. »

« La maladie évolue rapidement et a une étiophatologie claire et une évolution du syndrome connue. (…) Auto-acupuncture à domicile sous la direction d’un médecin ». Lire l’article

 

Coronavirus & droits humains

Dossier d’Amnesty international. Pour eux, PLUSIEURS PAYS PROFITENT DE LA CRISE SANITAIRE PROVOQUÉE PAR LA PANDÉMIE POUR BAFOUER LES DROITS HUMAINS ». Lire l’article

 

Carte, décès, cas, évolution de l’épidémie en France

Situation en direct et article « santé journal des femmes » mis à jour. Lire l’article

 

 

 

 

OMS : Le virus de la COVID-19 peut se transmettre sous les climats chauds et humides.

D’après les données dont on dispose jusqu’à présent, le virus de la COVID-19 peut se transmettre dans TOUTES LES RÉGIONS, y compris les zones chaudes et humides. Indépendamment du climat, prenez des mesures de protection si vous vivez ou si vous vous rendez dans une zone où il y a des cas de COVID-19. Le meilleur moyen de se protéger contre l’infection est de se laver souvent les mains. Le lavage des mains élimine les virus qui pourraient s’y trouver et évite qu’on ne soit contaminé en se touchant les yeux, le nez ou la bouche.

OMS : Prendre un bain chaud ne protège pas contre le nouveau coronavirus.

Prendre un bain chaud n’empêche pas de contracter la COVID-19. La température du corps reste normale, entre 36,5°C et 37°C, quelle que soit celle de votre bain ou de votre douche. Par ailleurs, il peut être dangereux de prendre un bain très chaud à cause du risque de brûlure. Le meilleur moyen de se protéger contre la COVID-19 est de se laver souvent les mains. Le lavage des mains élimine les virus qui pourraient s’y trouver et évite qu’on ne soit contaminé en se touchant les yeux, la bouche ou le nez.

OMS : Les vaccins contre la pneumonie protègent-ils contre le nouveau coronavirus ?

Non. Les vaccins contre la pneumonie tels que le vaccin antipneumococcique et le vaccin anti-Haemophilus influenza type B (Hib) ne confèrent pas de protection contre le nouveau coronavirus.

Le virus est si nouveau et différent qu’il nécessite un vaccin qui lui est propre. Les chercheurs travaillent à la mise au point d’un vaccin contre le 2019-nCoV et l’OMS soutient leurs travaux.

Bien que ces vaccins ne soient pas efficaces contre le 2019-nCoV, la vaccination contre les maladies respiratoires est fortement recommandée pour protéger votre santé.

OMS : Les sèche-mains sont-ils efficaces pour tuer le nCoV 2019 ?

Non. Les sèche-mains ne sont pas efficaces pour tuer le 2019-nCoV. Pour vous protéger contre le nouveau coronavirus, vous devez vous nettoyer fréquemment les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Une fois que vos mains sont propres, vous devez les sécher soigneusement à l’aide de serviettes en papier ou d’un séchoir à air chaud.

OMS : Puis-je réutiliser un masque N95 ? Puis-je le laver ? Puis-je le stériliser avec des désinfectants pour les mains ?

Non. Les masques faciaux, y compris les masques médicaux plats ou les masques N95, ne doivent pas être réutilisés. Si vous avez été en contact étroit avec une personne infectée par le nouveau coronavirus ou qui présente une autre infection respiratoire, le devant de votre masque doit être considéré comme contaminé. Vous devez enlever le masque sans toucher sa partie avant et le jeter de manière appropriée. Après avoir enlevé votre masque, vous devez vous nettoyer les mains avec un produit hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

OMS : Une lampe de désinfection à ultraviolets (UV) peut-elle tuer le nouveau coronavirus (nCoV) ?

Les lampes à UV ne doivent pas être utilisées pour se stériliser les mains ou d’autres parties du corps, car les rayons UV peuvent provoquer des érythèmes (irritation de la peau).

Pour vous protéger contre le nouveau coronavirus, tenez-vous au courant de toutes les mesures que vous pouvez adopter. Pour plus de détails, voir le site Web de l’OMS : https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public

OMS : La pulvérisation d’alcool ou de chlore sur tout le corps peut-elle tuer le nouveau coronavirus (nCoV) ?

Non. Vaporiser de l’alcool ou du chlore sur tout le corps ne tuera pas les virus qui ont déjà pénétré dans votre corps. La pulvérisation de ces substances peut être nocive pour les vêtements ou les muqueuses (c’est-à-dire les yeux, la bouche). Sachez que l’alcool et le chlore peuvent tous deux être utiles pour désinfecter les surfaces, mais ils doivent être utilisés en suivant les recommandations appropriées.

Il existe plusieurs mesures que vous pouvez adopter pour vous protéger contre le nouveau coronavirus. Commencez par vous nettoyer fréquemment les mains en utilisant un produit hydroalcoolique – comme un gel – ou à l’eau et au savon. Pour connaître les autres mesures de protection, consultez les conseils de l’OMS à l’adresse https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public

OMS : Est-il sans danger de recevoir une lettre ou un colis de Chine ?

Oui, c’est sans danger. Les personnes qui reçoivent des colis en provenance de Chine ne risquent pas de contracter le nouveau coronavirus. D’après des analyses antérieures, nous savons que les coronavirus ne survivent pas longtemps sur des objets, tels que des lettres ou des colis.

OMS : Les vaccins contre la pneumonie protègent-ils contre le nouveau coronavirus ?

Non. Les vaccins contre la pneumonie, tels que le vaccin antipneumococcique et le vaccin contre Haemophilus influenza type B (Hib), n’offrent pas de protection contre le nouveau coronavirus.

Le virus est tellement nouveau et différent qu’il nécessite un vaccin qui lui est propre. Les chercheurs sont en train de travailler à la mise au point d’un vaccin contre le 2019-nCoV et l’OMS les soutient dans leurs travaux.

Bien que ces vaccins ne soient pas efficaces contre le 2019-nCoV, la vaccination contre les maladies respiratoires est fortement recommandée pour protéger votre santé.

OMS : Se rincer régulièrement le nez avec une solution saline peut-il aider à prévenir l’infection par le nouveau coronavirus ?

Non. Rien ne prouve que le fait de se rincer régulièrement le nez avec une solution saline protège les gens contre l’infection par le nouveau coronavirus.

Il existe quelques éléments probants indiquant que cette pratique peut aider les gens à se remettre plus rapidement d’un rhume ordinaire. Cependant, il n’a pas été démontré que le fait de se rincer régulièrement le nez permettait de prévenir les infections respiratoires

OMS : Manger de l’ail peut-il aider à prévenir l’infection par le nouveau coronavirus ?

L’ail est un aliment sain qui peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes. Cependant, rien ne prouve, dans le cadre de l’épidémie actuelle, que la consommation d’ail protège les gens contre le nouveau coronavirus.

OMS : Le fait de mettre de l’huile de sésame empêche-t-il le nouveau coronavirus de pénétrer dans l’organisme ?

Non. L’huile de sésame ne tue pas le nouveau coronavirus. Il existe des désinfectants chimiques qui peuvent tuer le 2019-nCoV sur les surfaces. Il s’agit notamment de désinfectants à base d’eau de Javel ou de chlore, de solvants, d’éthanol à 75%, d’acide peracétique et de chloroforme.

Cependant, ils ont peu d’impact sinon aucun sur le virus si vous les mettez sur la peau ou sous votre nez. Il peut même être dangereux de se mettre ces produits chimiques sur la peau..

OMS : Le nouveau coronavirus affecte-t-il les personnes âgées ou les jeunes y sont-ils également sensibles ?

Les personnes de tous âges peuvent être infectées par le nouveau coronavirus (2019-nCoV). Les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies préexistantes (comme l’asthme, le diabète, les maladies cardiaques) semblent plus susceptibles de tomber gravement malades à cause de ce virus.

L’OMS conseille aux personnes de tous âges de prendre des mesures pour se protéger du virus, par exemple en suivant une bonne hygiène des mains et une bonne hygiène respiratoire.

OMS : Les antibiotiques sont-ils efficaces pour prévenir et traiter l’infection par le nouveau coronavirus ?

Non, les antibiotiques n’agissent pas contre les virus, mais seulement contre les bactéries.

Le nouveau coronavirus (2019-nCoV) est un virus et, par conséquent, les antibiotiques ne doivent pas être utilisés comme moyen de prévention ou de traitement.

Cependant, si vous êtes hospitalisé pour une infection par le 2019-nCoV, vous pouvez recevoir des antibiotiques car une co-infection bactérienne est possible.

OMS : Existe-t-il des médicaments spécifiques pour prévenir ou traiter l’infection par le nouveau coronavirus ?

À ce jour, aucun médicament spécifique n’est recommandé pour prévenir ou traiter l’infection par le nouveau coronavirus (2019-nCoV).

Toutefois, les personnes infectées par le virus doivent recevoir des soins appropriés pour soulager et traiter les symptômes, et celles qui sont gravement malades doivent recevoir des soins de soutien optimisés. Certains traitements spécifiques sont à l’étude et seront testés dans le cadre d’essais cliniques. L’OMS contribue à accélérer les efforts de recherche et de développement avec toute une série de partenaires.

Source : Organisation Mondiale de la Santé

oms

 

 

 

EtoilesProfond soutien si vous êtes touchés par ce virus ou que vous vivez d’autres difficultés liées au confinement et à vos familles. Puissiez-vous trouver et utiliser le traitement efficace qui vous soulage, apaise, guérit. Merci à tous les médecins qui se mobilisent et nous éclairent. Merci à toutes les aides précieuses, quel que soit le métier, à toutes les personnes qui se dévouent et à toutes les aides visibles et invisibles.

 

« Ces informations sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ces informations, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou de produits mentionnés ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. »

 

Tendresse

Carole

Publié par

Expression Corporelle & Artistique Espace Chrysalide

Ecrits par © Carole, rêveuse, conteuse, poète, conférencière, accompagnement & Fondatrice de l'Espace Chrysalide Bordeaux Chartrons Bacalan Saint Louis - Contact : espacechrysalide@outlook.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s