Sortir de la souffrance & découvrir la vie : Amour sincère

20190223_000914.jpgQue voyez-vous sur cette photo ? La lumière qui vient sublimement éclairer la Grosse Cloche, un de mes monuments préférés à Bordeaux ?

Les remparts ?

Le couple où les 2 amoureux s’enlacent par le bras ?

J’y vois la douceur d’une soirée. Je suis en retrait. A la fois, je les connais et je ne les connais pas. Ce qu’ils vivent ou ont vécu est l’histoire peut-être de plusieurs d’entre nous. Je cherchais juste à prendre la photo de ce magnifique ouvrage. Et ils apparaissent au pied.

Je la connais dans le cadre professionnel. Elle vient me chouchouter après des conférences. Notre relation est un échange courtois, sans connaître l’histoire personnelle ni de l’une, ni de l’autre.

 

Une nuit, elle est dans mon rêve. Il est très troublant. Elle est morte et toute le monde la pleure. Je vais voir son meilleur ami qu’elle m’a présenté. Il est devenu un ami. Il pleure aussi. Elle est une vraie perle et nous sommes tous bouleversés par son décès. Mes rêves sont souvent prémonitoires ou porteurs d’informations très percutantes & pertinents.

 

quinta16.jpgLui raconter ce rêve crée une forme d’électrochoc. Une prise de conscience vient la percuter.  Elle le sait complètement juste et vérité. Elle m’avoue une situation amoureuse douloureuse. Elle est piégée au fond du gouffre et ne sait en sortir.  Elle est en train d’aller vers sa propre mort, en se soumettant à une situation qui ne lui convient pas et à des règles inconscientes auxquelles elle a décidé d’obéir. Elles étaient dures, même si elle les a acceptées trop longtemps. Elle cherchait à tenir + encore. Alors que tout est là pour son déploiement si elle changeait de direction.

 

 

Elle décide de quitter cette forme de vie et ressent le besoin irrépressible d’aller vers un copain qu’elle connait depuis plusieurs années. Elle avait refusé toutes ses demandes de rdv, qui étaient des tentatives pour la voir, en les annulant au dernier moment. Pourtant, ils riaient ensemble et les affinités étaient présentes. Mais elle était dans sa propre torture. Comment voir l’amour depuis le fond du trou ? Comment le rejoindre ou ne serait-ce qu’avoir envie de le vivre ?

 

20140718_092939-1.jpgEn entendant son âme, en quittant la souffrance, tout s’ouvre instantanément… Et là, ce fut la vision de cet homme, devenu son compagnon…

 

 

 

 

tango_argentino_ii.jpgÉtonné de sa visite après maintes refus, pendant tant d’année, – surtout qu’il avait décidé de ne plus laisser entrer de sa femme dans sa vie – ce fut l’électrochoc++ des corps qui se rencontrèrent dans un enlacement dansé.

Depuis, ils sont ensemble à partir de l’instant où elle quitta la souffrance et s’offrit la Vie. Elle passe de l’horreur au bonheur.

 

 

Instant de victoire merveilleuse de la Vie qui devrait être à renouveler constamment, si nous laissions tomber les égarements de notre ego à vouloir tout dévorer, tout maîtriser, tout dominer et asseoir sa volonté et ses choix.

 

Il ne sait que nourrir les torpeurs et malgré tous les efforts pour les vaincre, l’attraction vers elles semblent importantes. Nos schémas sont hélas souvent collés à notre peau, alors que parfois un soin énergétique pourrait nous en libérer. Mais vers qui nous tourner ? Nous pouvons aller voir un thérapeute qui va nourrir notre fonctionnement actuel, renforcer notre dualité, appuyer sur nos ecchymoses, au lieu de nous en défaire. C’est la loi de l’attraction terrestre.

Des thérapeutes peuvent cautionner inconsciemment notre mécanisme. L’essentiel est d’être bien entouré. J’ai vu ma meilleure amie mourir car tous ses choix de thérapeutes et médecins ont validé son système de croyance. Elle m’avait appelé à la rescousse à 9h00 du matin après avoir médité depuis 21h la veille l’heure à laquelle l’occlusion s’était déclarée, suivant les conseils de la femme qui la suivait pour atténuer la douleur au lieu d’appeler un médecin aussitôt. Et son médecin traitant, obtuse et contre les examens, refusait de lui prescrire les analyses. Ce n’est qu’en phase terminale de sa patiente, qu’elle a compris que son système de croyance a concourru à l’amener à la mort.

Alors le choix du soin doit être judicieux, lié à une vraie élévation pour qu’il y ait réelle transformation & transcendance – aller au-delà des schémas connus – et nous devrions accepter d’entendre ce qui ne nous convient pas forcément pour que tout soit réalisé dans la douceur. La vérité est libération. La souffrance vient du fait que nous maintenons une solution dévastatrice.

Sans cela, nous pourrions nous retrouver à rester éloignés du bonheur… Les souffrances, nous pouvons les interrompre et arrêter ce combat.

 

Armand Amar 1

Nous sommes liberté. Et retrouver l’être aimé est un choix qui se manifeste lorsque nous ouvrons la vie et que nous franchissons le pas, malgré les peurs, malgré ce qui nous tiraille, malgré un non-amour apparent ou un déni de soi. C’est peut-être un acte de foi. Ne sachant pas ce qui va s’ouvrir, apeuré par tant années de souffrance, pour une fois, nous allons vers ce qui nous nourrit profondément. Le refuge dans le fond du puits n’est plus nécessaire. La solitude a un autre goût après des partages profonds et des moments doux. Elle n’est plus un échappatoire.

 

L’amour est là pour nous accueillir et c’est ce que fit cet homme bienheureux. La confiance était déjà présente depuis longtemps, alors la magie a opéré inévitablement.

 

 

Photo0733.jpg

Elle a passé plusieurs années à résister à l’Amour, à la Vie, à la joie que cela procure, celle de l’unité, celle de se savoir en paix, profondément aimé et d’aimer. La vie lui avait réservé le meilleur.

 

 

QuartzElle a passé plusieurs années à ne pas s’aimer alors que l’amour était là dans les yeux de cet homme qui la regardait à distance se mouvoir dans le néant.

 

 

Leur 1er baiser fut le début de leur relation. L’amour est sacré et un baiser n’est pas anodin. Il est précieux. Il est un échange d’Amour, tout comme la sexualité. Se donner et recevoir sont des cadeaux inestimables.

 

20190226_111337.jpgPour eux, c’est la fin de l’errance et le début d’une nouvelle exploration dans la liberté de leurs cœurs qui sont unis et de leurs corps qui vibrent ensemble.

Seule, le gouffre l’avait happée. A deux, elle est plus forte. Deux coupes réunies, pour embrasser la vie, se soutenir et marcher soutenus par l’excellence du rayonnement du deux.

 

 

244422-Cup-6.JPG

Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde. Le graal est simplicité, douceur, profondeur. C’est un joli cœur en or.

 

 

 

Tendresse,

© Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, rêveuse, conteuse, poète, conférencière, accompagnement & co

20140718_092939-1.jpg

Photo0733.jpg

Les cadeaux de la Vie !

Ce film magnifique à voir absolument avant de lire l’article illustre bien tout mes propos et nous restons avec les cadeaux coincés dans le couloir de la vie. https://www.festivalnikon.fr/video/2018/1047

 

 

img026.jpg

Ils sont là et nous ne les voyons pas. Ou nous les voyons, mais les refusons. Nous sommes trop préoccupés par ailleurs. Et puis nous avons notre propre chemin, nos propres envies, nos propres désirs. La vie vient nous en offrir d’autres. Ils nous dépassent car nous sommes déjà dépassés par ce qui se passe en ce moment en nous.

 

 

 

 

 

hand-1549399_1920.jpg

Et la vie ne semble pas nous apporter ce que nous souhaitons vraiment. Nous pouvons ne pas nous sentir en phase avec elle.

Pourtant, elle vient nous offrir une réalité que nous ne pouvions pas imaginer pour nous sortir justement de notre enfermement, de notre obsession à tout vouloir contrôler. Elle nous offre les cadeaux les plus merveilleux qui soient.

 

 

Nous sommes simplement en inadéquation entre les désirs de notre ego et ceux offerts par la vie, d’une merveilleuse beauté. Voyons où sont les vraies réjouissances au lieu de nous accrocher à nos œillères et nos carcans ! Abandonnons nos projets egotiques.

 

Nos rêves sont fabriqués à partir de ce que nous imaginons, entrevoyons… Mais la Vie est plus immense que nos rêves qui s’avèrent étroits, limités. Elle vient nous proposer de tout sublimer, des surprises inimaginables, qui nous nourrissent et nous portent longtemps. Comment aurais-je pu imaginer me retrouver à chanter à l’Olympia de Paris pour mon anniversaire ?

 

adventure-1807524_1920.jpgQue lui répondons-nous ?

Viens, enveloppe-moi ?

Ou laisse-moi, ne me dérange pas ?! Je préfère rester dans ma carapace dorée. Eloigne-toi de moi ! J’ai besoin d’accomplir mes souhaits et pas les tiens, mes envies et pas les tiens. J’ai besoin de rester recroquevillé. Tu me fais peur. Je t’aime mais je n’arrive pas à me dire que tu es juste. Laisse-moi dans mon ego et ses valeurs. Laisse-moi tomber, je n’en vaux pas la peine.

 

 

background-313367_1280DE.jpg

Nous essayons de maîtriser tout et refusons de nous laisser emporter par un tourbillon où nous ne serions pas maître. Alors, l’Amour dans tout cela ?

Effroyable & admirable !

A fuir & à vivre !

Insaisissable et trop pour moi !

 

 

 

Ne sachant tirer sa révérence, l’ego se manifeste et s’affirme encore et encore pour appuyer ses envies, ses audaces, ses stratagèmes au lieu de laisser faire la vie et de s’y abandonner.

 

 

white-horse-3010129_1920.jpgLa vie est puissance et cette puissance, la nôtre, celle de l’autre, de la Vie, nous effraie plus que tout. Nous choisissons de nous cloîtrer dans nos conditionnements, dans le connu, dans ce que nous avons déjà expérimenté. Tout cela est maîtrisé. Les débordements sont folies et la folie qui peut nous sortir de notre prison, nous semble indomptable !

 

 

20140415_182001.jpgEt si nous manquions d’ardeur justement ? Si nous laisser emporter est la clé à tous nos problèmes. Ou est passé notre Feu ? Sans Feu, pas de vie ! Sans Feu, uniquement enfermement et conditionnements.

 

 

 

 

Et si la folie menait à la perfection ?! Elle nous élève jusqu’aux projets de l’âme et laisse ceux de l’ego dans le gouffre. Pourquoi préférons-nous plonger avec lui dans ce puits au lieu de nous offrir la vie & ses fantaisies ?

Et si la Folie amenait à la Beauté !

 

 

 

ca.jpgMais nous nous disons que cela n’est pas pour nous. Nous sommes dans notre torpeur et fuyons notre âme pour épouser notre enfermement. Notre besoin d’Amour est énorme et en même temps, nous pouvons le refuser. Nous nous comportons en fonction de nos blessures, nous les laissons nous dominer au lieu de goûter à la Vie.

 

 

desert-landscape-1082158_1920.jpgNous sommes pur soleil et nous le refusons.

Nous sommes pur essences de vie et nous ne le sentons pas.

Nous sommes effervescence et nous restons cloîtrés.

 

 

 

 

Doit-on attendre l’Amour pour se sentir Amour ? N’est-ce pas laisser les cadeaux de la vie dans le ciel ? L’Amour se nourrit d’amour. Le refuser, c’est l’annihiler, le renier. Parfois, nous trouvons l’amour dans le regard de l’autre, de notre famille, de nos amis, de l’amoureux. Pourquoi le rejeter ?

 

 

trampoline-796255_1920Peut-être sommes-nous dans une fausse croyance envers soi ?! Etre ouverture, c’est être amour. Etre bienveillant, c’est être amour. Etre dans la joie, c’est être amour. Etre avec un regard doux et non jugeant, c’est être amour. Etre douceur, c’est être amour. Aller vers les autres, c’est être amour.

Appel à tous les adultes à laisser les bras grands ouverts ! Soyons comme des enfants & accueillons la bonté ! Oui, je m’aime, même si je ne suis pas parfait ! Oui, j’oublie tout et entre dans la folie passagère. Oui, j’arrête de me réfugier dans mon lit et je sors goûter au paradis.

 

A bientôt pour d’autres aventures à l’Espace Chrysalide,

Tendresse,

Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, rêveuse, conteuse, poète, conférencière, accompagnement & co

L’Aventure Olympia de Max Zita & Gospel Voices !

Feuille route.jpg

 

IMG_2186 - Copie (Copier).JPGC’est parti ! Je suis parmi la dizaine de choristes de Bordeaux qui se sont proposés volontaires (!) pour aller chanter à l’Olympia ! J’étais surement la 1ère inscrite. Pourtant au moment où nous recevions les informations, j’étais au fin fond de la montagne sans réseau… mais je me suis débrouillée  pour l’envoyer aussitôt, même s’il n’y avait aucune urgence, à part ma joie intérieure qui criait à l’impatience !! IMG-20190216-WA0023.jpg

 

 

 

 

 

Histoire d’une aventure grandiose ! 

L’aventure Max Zita a commencé en mai 2017. Il avait déjà réservé l’Olympia mais nous étions encore bien loin de notre grande chorale. A Bordeaux, nous avons démarré avec 4 choristes. Puis très vite, nous sommes passés à une quinzaine et maintenant, nous sommes presque 30 à Gospel Time Bordeaux !

 

20190217_093426.jpgEt j’ai doublement ou triplement de la chance car l’odyssée Olympia commence le jour de mon anniversaire !

Avec quelques années de retard, je célèbre celui que j’ai dû annuler… celui de mes 30 ans. Ma vie venait de basculer dans l’atrocité d’un décès qui me faucha. J’ai connu ma propre mort. Et je suis née à nouveau 5 ans après.

J’aurai tellement aimé que ma mère trouve tout ce que j’ai pu rencontré de fabuleux dans la vie. Pourquoi doit-on mourir pour arrêter de souffrir ? Préservons-nous d’une mort biologique pour ne connaître que des morts symboliques qui nous enlèvent les longs manteaux de protection et nous fassent contacter l’essentiel !

 

IMG-20190218-WA0006.jpg

Alors, j’ai vu la célébration des 30 ans de carrière de Max, comme une chance inouïe de célébrer d’une intensité exceptionnelle un passage à un autre âge, et de voir le signe peut-être d’une nouvelle maturité.

 

 

 

 

 

Vendredi, répétition générale : +200 choristes, musiciens, chanteurs pour Max !

51957911_1577655669041714_6947894721301708800_o.jpgLa vie est plus forte que tout. Elle vient nous bouleverser en plein élan et semble nous couper, nous casser, nous plonger dans l’horreur de l’effroi, alors qu’elle vient redimensionner notre enthousiasme et nous offrir des profondeurs inimaginables.

 

 

 

 

Petite vidéo d’accueil de Max

IMG_4974 (Copier).JPGJ’accueille dans la joie l’attention d’un ami qui m’a fait sortir de ma coquille. En 2017, il a fait sortir ma voix dès la 1ère heure de la 1ère Master Class. Max et son génie d’amour & de bienveillance nous propulse dans le cœur du monde.

Cliquer sur la flèche et la vidéo s’anime

 

 

1er concert du samedi 16 février 

IMG-20190217-WA0011.jpgPrête pour le grand saut ! Je suis plus forte que la grippe et je serai sur les planches dimanche ! Je ne peux hélas pas répéter, car j’ai perdu ma voix, mais le miracle de la vie sera surement présent au bon moment ! Je fais confiance. C’est déjà un miracle que je sois debout et que j’ai pu quitter mon lit.

20190217_082512.jpg

Emmitouflée pour toutes mes sorties, tout le week-end, je suis devenue le petit chaperon beige.

 

 

 

 

52173523_10217590964501944_3857787492677713920_n.jpg

52384630_10156502924433778_8229002346651189248_n.jpgArrivés choristes, nous avons franchi une 1ère fois le seuil de l’Olympia ensemble, en amis, avec robe de soirée et grande coquetterie. Max nous avait tous invité au concert du samedi soir !

 

 

 

52602323_2181768365177697_8739365661098115072_nÉlégant, attentionné envers chacun de nous, toujours une parole réconfortante, il nous fait participer à toutes les étapes de son grand show dans lequel il entraîne tout le monde.

 

 

WhatsApp Image 2019-02-20 at 11.43.28.jpeg

L’Olympia est le plus ancien Music-hall encore en activité ! Elle existe depuis 1883. Tous les grands de la chanson se produisent alors sur cette scène devenue mythique : Georges Brassens, Jacques Brel, Léo Ferré, Édith Piaf, Juliette Gréco, Barbara, Jonnhy… La programmation ne se limite pas à des artistes français : les Beatles, les Rolling Stones, entre autres fouleront la scène dans les années 1960. L’Olympia est également la salle qui fait connaître Dalida en 1956.

 

 

20190216_150924.jpg

Ce sont les chansons de Dalida qui me viennent dès que je me suis approchée de la salle ! Florence, émue, pense à Edith Piaf.

 

 

 

 

H -2 !

IMG-20190217-WA0008.jpgEmportés par la joie, tous les lieux où nous nous arrêtons deviennent momentanément notre QG de chant & de répétitions !

 

 

 

 

 

 

Vidéo H -2 : Gospel Time Bordeaux en effervescence & en chansons !

H -2 Olympia ! Nous sommes déjà en train de chanter à tue-tête au bar qui nous accueille à l’angle de cette salle mythique. cliquer sur la flèche & la vidéo s’anime !

cliquer sur la flèche et la vidéo s’animera

 

 

« Etre une Femme ! »

52422330_2093106877475018_6214719992575819776_n.jpg

Des encouragements d’un chanteur professionnel juste avant de me retrouver sur les planches.

 

 

 

 

52422330_2093106877475018_6214719992575819776_n.jpg

Et les mêmes mots que Max m’avait dit lors de notre dernière répétition à Bordeaux, mais cette fois-ci, Kamel va plus loin et une magnifique affinité d’âme s’établie. Quel programme… intérieur & extérieur !

 

 

 

 

Sur scène !

52851264_10156037818827694_1549944218410024960_o.jpgPrêtes pour aller chanter & danser ! Dress code : blanc & or ! Nous sommes dans la salle de danse secrète de l’Olympia, quelques minutes avant d’entrer sur la scène : 52834736_436668893540005_3170139997110009856_n.jpgFrancine, Jessy, Isabelle, Corinne, Yvan, Sophie, Jean Martin, Karyne, Alexandra, Florence, Melissa, Marie-Jo.

 

 

WhatsApp Image 2019-02-20 at 11.43.27.jpegJean-Luc est avec nous aussi, sur la scène pour filmer les moments magiques & inoubliables, avec son magnifique costume ! Avec Bertrand, notre super photographe ! 23621539_889992484491936_1832542679966951880_n.jpg

 

 

 

 

 

20190216_150021.jpgAu bout, la lumière, les étoiles et les paillettes… Pourtant, elles sont loin d’être superficielles. Nous sommes à l’Olympia pour chanter des chants sacrés, des chants qui appellent le ciel sur la terre, la joie, et qui réunissent tout le monde grâce à l’Amour.20190216_150440.jpg

 

 

 

Émerveillement de la scène ! 

 

IMG_3510 - Copie (Copier) - Copie.JPG

accompagnement de Magali Ponsada

 

Ce sont des chants universels et guérisseurs… Et nous sommes presque 200 choristes (suis 3ème en partant de la gauche, 2nd rang) et musiciens pour accompagner notre Chef de Chœur par delà les étoiles. D’ailleurs grâce au 1er concert du samedi soir, la grippe s’est définitivement envolée ! Elle n’a pas supporté la chaleur ambiante, l’enthousiasme de la Folie d’Amour…

IMG_3570 - Copie (Copier).JPG

Avec Mona ABEL

IMG_3596 - Copie (Copier).JPG

 

 

Vidéo : extrait du concert du dimanche 17 février !

cliquer sur la flèche et la vidéo s’animera

 

 

52920501_2272959662992696_4812961766604537856_n (1).jpg

 

IMG_2255 - Copie (Copier).JPG

Un remerciement spécial à

Aurélien !

Toujours présent pour aider Max et pour que tout soit parfait pour ces Grands Événements Olympiens 😉

 

 

 

 

Les coulisses

Coulisses.jpg

 

 

L’After !

Avec les retrouvailles avec Max & Gospel Time Bordeaux

52611731_861323487533781_7847871492879548416_n.jpg52115526_2270383426508270_8469483655817854976_n
IMG-20190218-WA0000.jpg

 

 

 

Après l’After !

WhatsApp Image 2019-02-20 at 00.00.11(1).jpegLes surprises continuent en rentrant à l’hôtel… Georges, le porte-bonheur, le trèfle à quatre-feuilles de cette superbe Maison, est de permanence !! Une joie de retrouvailles pour tous les 2. Il veut tout savoir pour l’Olympia et m’offre le champagne… Moment de partages inédit.

 

 

Prochain concert

Concert_gospel_2_resultatconcert avrilLe vendredi 5 avril à l’Eglise St Louis, rue Notre Dame, à Bordeaux, à 20h30

Billeterie en ligne !!!!

 

 

 

 

 

 

DJI_20190125_203728.jpgPour les concerts de Florence de Bengyextrait de 1ère partie de son concert à l’Espace Chrysalide, extrait partie Swing à l’Espace Chrysalide avec danse « Lindy hop » par Jack & Caroleextrait de son concert au Cerisier  : connaître les prochaines dates prévues !

 

 

Des projets ont jailli de ces moments inoubliables. Un autre me fut proposé à mon retour. Des idées fleurissent ! C’est la créativité ! Et j’adore cela ! C’est ma vie… créer, partager, offrir… joie & bonheur, des petites attentions au quotidien pour alléger ceux qui m’entourent…

A bientôt pour d’autres aventures à l’Espace Chrysalide, qui est mon porte-bonheur  ! Peut-être devrais-je proposer à Georges de venir encore plus faire jaillir les graines de folie de tout le monde ! Grâce à ce lieu, les moments sont d’une richesse exceptionnelle, avec les concerts de Florence de Bengy, de Max Zita, de Yohann Freget, des rencontres avec des professeurs exceptionnels, des animateurs compétents avec leur originalité si particulière et magnifique !…

« Merci encore une fois pour ton accueil dans ce chouette espace, c’était dur de partir et de laisser le groupe, vraiment! Pas facile de bousculer les habitudes lorsque l’on s’y sent bien 🙂
J’ai pris grand plaisir à proposer les ateliers dans ce lieu et je te remercie encore pour ta bienveillance, la qualité de ton accueil, ta capacité d’adaptabilité aux changements divers et aux humeurs vagabondes… Je souhaite une longue vie à ce beau projet. » Celie, sophrologue

Tendresse,

Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, rêveuse, conteuse, poète, conférencière, accompagnement & co

Gospel Time Bordeaux : infos@gospelvoices.fr

www.gospelvoices.fr

Magali Ponsada

Bertrand Gattegno, photographe de l’Olympia et de Max Zita – Gospel Voices

Jean-Luc Symphor, cameraman, photographe et soutien de Max & des Gospel Voices !

 

Marche & silence…

20190203_143651.jpg

Et découverte des cadeaux & des réjouissances du soleil

 

 

 

20190203_144545.jpgQu’est-ce ? Le Silence ? Dans le vacarme ambiant de notre vie, comment puis-je faire de la place à rien ? Et comment puis-je le vivre dans la plénitude sans être tiraillée par l’envie de faire, d’être auprès des miens ? Comment oserais-je m’offrir une journée de répit pour moi ?

Journée incongrue… où, mains sur le volant, la direction que j’avais prévue de prendre en me levant s’effaça, lors d’une envie soudaine de tourner à un embranchement. Je fis un mouvement spontané vers la gauche !

Mouvement ? Qu’ai-je dit ? Qu’ai-je fait ?

 

20160305_160354-1-1-1.jpg

Ne sachant où il me menait, je me laissais faire. Dispersion & égarement ou alignement & présent ? Et si vagabondage était lié à Ame ? Enfin, doit-elle se dire, elle me laisse un espace ! Où serait-ce Elle qui le clame et nous mène là où Elle le souhaite par charme… divin & joyeux !? Regard vers le ciel ou vers la terre ? Et si le mouvement était concomitant ?

 

Par un goût d’aventure, au cœur du silence et de la chaleur du soleil, ressentie à travers le pare-brise de ma voiture, je découvris ce qui m’attira par là.

 

Chevreuil.jpg

A l’orée du bois, deux chevreuils galopaient. Ils sont venus se faufiler parmi les branches… celles des vignes…

Je suis en flânerie récréative dans l’Entre-Deux-Mers.

 

 

Le matin, mon but initial était bien clair en partant butiner un peu de mon paradis sur terre. Il s’appelle Nature. Mon nez respire le silence ! Et mes yeux découvre le bonheur d’un élan vers soi. Je savais très bien où je souhaitais me rendre… Là haut, sur la colline.

Mais un détour me surprit. Aucun chemin n’est droit. Parvenir au but sans se promener, où serait la joie ? Simple promenade touristique ou découverte d’un joyau ? Le tourisme m’importe peu… L’invisible m’appelle.

 

20190203_152523.jpgSerais-je tenter de ne regarder que tout droit, à cause de mes œillères ou d’être trop axée sur l’écran de mon ordinateur me montrant la limite des conditionnements, sans m’ouvrir par-ci ou par-là, voire me faire adorablement bouleverser par un enchantement ?

 

J’ai l’impression que je suis invitée à profiter de la merveilleuse vue qui me montre l’essentiel… L’infini délicatesse des présents qui sont sur ma route et l’horizon. Ce sont des offrandes du ciel. Elles sont libertés & sagesse. Comment pourrais-je les refuser ? Ne suis-je pas un enfant qui aime le vent ?

Ne suis-je pas aussi libre d’en offrir que d’en recevoir ? Sans que cela soit dû à un bon ou mauvais comportement ou pensées, comme ce que les parents disent aux enfants la veille de Noël pour les motiver à rester sages ? Et si je suis folie, en recevrais-je aussi ? L’abandon, n’est-il pas délicatesse ?

Heureusement, avec la vie, les cadeaux ne sont pas uniquement le jour de notre anniversaire ! La beauté est là en chaque instant, quand nous arrêtons de courir et que nous sortons de la dureté pour être dans la douceur et l’émerveillement.

Le respect est peut-être le cadeau le plus précieux à partir de l’instant où il est réciproque, un entendement ultime entre deux êtres. Il est fluidité & liberté.

 

20190203_160216Quelques paysages plus loin, je me retrouve pour un recueillement, au lieu de mes envies du matin, avant l’embranchement surprise, qui n’était qu’une petite pâquerette à cueillir. En haut de ma marche, après une discussion imprévue, enrichissante et toujours pleine de cœur, avec Christian, un gardien des âmes, guéri d’un cancer de manière exceptionnelle, m’accueillant toujours le sourire à ses lèvres, je suis heureuse de voir une porte ouverte sur l’infini.

Un sentier s’annonce sur le côté. Il m’invite à continuer…

 

20190203_160655.jpg

Le soleil est splendide et colore de bleu tout le ciel !

Petit clin d’œil à celles que j’ai amenées au printemps dernier lors d’une escapade à la fois joviale pour un partage idéal & une magnifique contemplation, couronnée de poésie !

A bientôt pour d’autres aventures à l’Espace Chrysalide ou ailleurs ! Dans les folies de la ville ou les joies des retrouvailles,

Tendresse,

© Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, rêveuse, conteuse, poète, conférencière & co

Olympia de Paris ! 3h de concert ! 200 choristes sur scène 17 février

Billeterie dimanche 17 (nous voir lors du grand marathon, 3h concert!) et/ou Billeterie samedi 16

28577358_600222256986850_1734166253166621295_n

Directeur artistique et pédagogique, Max Zita est le fondateur du chœur « Gospel pour 100 Voix », créé en 1998 à l’occasion des 150 ans de l’abolition de l’esclavage. Il apparaît au cinéma, notamment dans L’Arnacœur avec Vincent Duris et Vanessa Paradis, Jean­Philippe avec Johnny Hallyday et Fabrice Luchini ou L’Ecume des jours avec Romain Duris, Audrey Tautou, Gad Elmaleh et Omar Sy. Il a fait partie de l’émission « Folie Passagère » sur France 2 avec Frédéric Lopez, en tant que coach vocal et chef de chœur. CHRISTOPHE MAE, GAROU, JULIE ZENATTI ont su apprécier son talent lors de Gala de charité ou émissions de Télévision. Au cours de sa carrière, Max aura aussi l’occasion de travailler avec les artistes comme RHODA SCOTT, LARA FABIAN,…

Des plateaux de télévision et de cinéma, il se retrouve ici à l’Espace Chrysalide !

Concert_MAx_1.jpgL’aventure extraordinaire a commencé en mai 2017… La prof de chant & art thérapeute vocale, Florence de Bengy, invite son ami Max Zita, à proposer une master class de Gospel pour le week-end. Alors que je n’avais pas prévu d’y participer, archidébutante, je me retrouve parmi les autres choristes quasi professionnelles, à chanter auprès de Max lors de son 1er concert à l’Espace Chrysalide… 44381674_353392268561661_8693149240307744768_n.jpg

Puis ouverture des master class à l’année, à l’Espace Chrysalide, avec Gospel Time Bordeaux.

 

 

Concert_gospel_2_resultat.jpg

Le nombre de choristes a augmenté et nous avons donné notre 2nd concert à l’Eglise St Louis, juin 2018 ! Lien vidéo du concert

 

 

Max-Zita-and-the-Gospel-Voices-20

Le nombre de choristes a augmenté et nous sommes allées donner notre 3ème concert à la Cathédrale de Bordeaux… « Salle » comble, octobre 2018 ! Lien vidéo concert Cathédrale de Bordeaux

 

51398357_10212755809002177_938567739927166976_n.jpgLe nombre de choristes a augmenté et nous allons donner notre 4ème concert à l’Olympia de Paris ! +170 choristes sur scène !! Plusieurs guests ! 

L’ambiance va être exceptionnellement incroyable !

 

concert Olympia 2.jpg

 

Son interview 2014 avec Lise Lucet, toujours d’actualité

 

Plein de surprises !

Mais tout est top secret ou presque !

6 vidéos de guests Olympia 2019… mais je ne peux rien montrer de plus !!! Juste venir les découvrir 😉 Ca va être exceptionnel : 3 h de concert dimanche 14-17h

Mona Abel

Sankofa Unit, la chorale qui a accompagné Garou à Taratata au Zénith

Emmanuel Pi Djop

By the river

Juste une de plus… avec la présence exceptionnelle de Rhoda Scott !

Avec un clin d’œil pour Florence, Fly me to the moon qu’elle a chanté à l’Espace Chrysalide le 25 janvier 2019, lors de son concert hommage à Mahalia Jackson.

concert flo janvier 19

Florence sera soliste 16 février à l’Olympia !

La voir en concert : 12 dates prévues !

 

 

 

Lien vers les autres articles de ce blog :

Mon interview radio présentant Max & la chorale

Liberté : qu’est-ce que cela signifie ?

Max Zita & Les Gospel Voices

Du concert de l’Eglise St louis au festival gospel en cathédrale

 

Avec une grande joie de célébrer la vie ensemble à l’Olympia !

J’espère vous retrouver à l’Espace Chrysalide pour d’autres aventures !

Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, conteuse, poète, conférencière & co

FB janv 2019Planning de la salle, présentation des professeurs…

Vous inscrire à la lettre d’information pour recevoir les nouveautés & événements.

Toutes les autres vidéos sur la chaine youtube de l’Espace Chrysalide

Liberté : qu’est-ce que cela signifie ?

12 ans d'esclavageMa Chère Liberté…

« Longtemps je t’ai gardée
Comme une perle rare
Ma liberté
C’est toi qui m’as aidé
A larguer les amarres
Pour aller n’importe où
Pour aller jusqu’au bout
Des chemins de fortune
Pour cueillir en rêvant
Une rose des vents
Sur un rayon de lune » (…)

nous conte Georges Moustaki

Hélas, un musicien, violoniste, vivant libre et heureux avec sa femme et ses enfants se sera vu enfermer par la contrainte de 2 hommes atrocement intéressés par l’argent : vendre un homme pour faire fortune.

La couleur de peau détermine quel homme est homme et quel homme est sous-homme, esclave, au service d’un autre.

Annonce interview bordo 2.jpg

La salle est avant tout un espace d’expression de soi, d’ouverture & d’éveil, à travers l’art, le mouvement, la parole. Quand Lilly, la journaliste de BordoFM, m’a demandé de choisir 2 chansons pour mon interview, j’ai su que la parole m’était donnée pour offrir un sujet à part et à la fois d’actualité… Invitée à une émission pour les artistes, et ce que tous les artistes expriment est essentiellement leur liberté !… Alors une petite inspiration m’est venue…

 

J’ai choisi « Roll Jordan Roll », la musique du film « 12 ans d’esclavage », l’autobiographie de Solomon Northup.

 

Cette semaine, le sujet est revenu lors d’une nouvelle rencontre. Sommes-nous vraiment dans la liberté ? Celle d’aller vers les autres librement ou sommes-nous terrassés par notre environnement, des blessures qui nous conditionnent et nous mettent au défi de nous relever ? Il existe l’esclavage extérieur, et celui que nous nous procurons à l’intérieur. Certains diront qu’il s’agit des effets de la modernité.

Nous sommes tellement accrocs à notre dose de mental au quotidien pour mener à bien notre métier, notre organisation familiale, que le défi est devenu la Liberté. Où la trouve-t-on ? J’ai invité une femme à laisser de l’espace en elle. Le mental a pris tout ce qu’il pouvait s’accaparer. Elle est en apnée. Je lui ai proposé d’ouvrir une nouvelle porte, celle de la créativité. Étouffée, ne sachant plus vers où aller, où se tourner, elle cherchait des conseils et des activités qui pourraient l’aider.

badinsky-forest-855985_1280.jpgLa direction à prendre est tout simplement le retour à l’essentiel. Quelle que soit l’activité choisie, elle vient créer et manifester en nous un espace déjà contacté dans l’enfance puis oublié ou que nous avons occulté pour nous laisser gagner par les préoccupations du moment. Tout ce qui se passe dans la vie ne représente que la face apparente d’une réalité bien plus douce et merveilleuse qui nous appelle.

https___i.ytimg.com_vi_lucItcqA_YE_hqdefault.jpgTrouverons-nous le chemin ? Nous retrancherons-nous derrière nos dossiers, nos obligations familiales ? Quand nous étouffons, n’est-ce pas le signe d’un appel à ouvrir un sas ?

Chantons intérieurement pour ne pas nous effriter, pour concourir à la vie peu importe ce que nous voyons. Nous avons surement besoin d’être nourri d’une autre qualité, d’une autre substance, d’entendre que courir ne nous permet pas de tout faire. Un espace de chaleur, de cocooning, de ressourcement est toujours précieux.

Dansons pour nous montrer toujours vivant, quelque soit le mouvement.

Marchons intérieurement sur vers notre quête du silence et du joyau pour en ressortir nouveau, pour revenir vers le monde auprès de ceux qui nous sont chers.

Je remercie pour toutes les amitiés sincères et de qualité autour de moi. Je remercie pour toutes les nourritures spirituelles qui m’offrent l’essentiel. Je remercie pour tous les espaces créés et découverts depuis peu.

Les œillères ne m’intéressant pas, je laisse les voiles tomber. Je m’ouvre à la liberté. Aujourd’hui offre un nouvel horizon à mes yeux bien ouverts.

La créativité nous sauvera tous de nos conditionnements, et nous permettra de dévoiler notre beauté ! L’excellence n’est pas exigence, ni perfection, ni domination. Elle est créativité, une qualité humaine la plus douce et la plus incontrôlable qui soit. Ici peu importe le résultat. Le chemin, avec les rencontres, les réjouissances,… est plus important que ce qui se trouve au bout. La créativité est un feu en soi !

Très belle journée,

A très vite pour de prochaines aventures ensemble à l’Espace Chrysalide !

© Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, conteuse, poète, conférencière & co