Hommage à Bernard Bistes

Avec tout mon amour, cher, merveilleux et tendre Bernard…

Chevalier au grand cœur, une générosité immense…

L’élégance du cœur.

Hommage Bernard Bistes

T’écouter parler… Rester auprès de toi… Te voir peindre, modifier un ton, rajouter une pincée de couleur, finaliser une œuvre… Raconter tes fantaisies,…

Tu es un cadeau extraordinaire. Touchée en plein cœur, une rencontre tellement inouïe et magique. Tes paroles raisonnent en moi. Je garderai tout précieusement. Je t’envoie un cortège de fééries. Pense à continuer de colorer nos vies. Quelques notes ce matin au piano… « over the rainbow », pour t’accompagner vers la magnifique lumière.

Confinement, annulation de mes séjours dans le Tarn, en mars, en mai, en juillet… et de mes visites à Bernard. Hommage à distance. Un recueillement intérieur…

Surement une relation d’âmes,… vous comprenez à quel point un être a de la place dans votre cœur, face à l’intensité du deuil qui vous traverse. Mes pensées de douceur pour toute sa famille et surtout ses enfants et son épouse.

Toujours beaucoup de tendresse dans ses œuvres, inspirées par la Beauté.

Il a peint celui qu’il appelait « l’anti-narcisse ». Regardant trop près son miroir d’eau, il a peur de son reflet. L’être a besoin de prendre du recul pour grandir et s’élancer vers l’immensité.

Quant au couple, c’est une œuvre que j’affectionne, tellement douce et enveloppante.

D’autres sublimissimes qu’il a cachées au fond de son atelier, se mettant à en ranger plusieurs et à enlever de son lieu d’inspiration, l’une d’elle qui m’avait subjuguée : un arbre, toile d’une hauteur exceptionnelle et à la fois d’une légèreté incroyable… Peut-être est-ce lui qu’il avait peint dans son imaginaire débordant et si riche. Les fleurs, au bout de chacune des branches, des délicates touches de blanc sont pures poésies. Je ne saurai pas s’il a réussi à le retrouver, comme je lui avais demandé, dans son réservoir de chef-d’œuvre.

Nous nous retrouvions également dans les mots, lui avec son verbe si vivant et libre et moi avec ma poésie. Mais quand j’étais avec lui, je me faisais toute petite pour l’écouter me parler et me raconter ses histoires fabuleuses et mémorables.

Chapeau à tout homme, comme Bernard, qui a su peindre ses rêves et rester dans son alignement.

Deux bien maigres articles sur lui, dévoilement de son château

Château de Mauriac, templier, habité par un peintre… Une œuvre généreuse & remarquable

Féerie : un Amour de Château avec un chevalier-peintre, Bernard Bistes

Evidemment, sublime château à visiter… rendre hommage au Maître des lieux, parcourir ses toiles et ses chefs-d’œuvre… Château de Mauriac, lieu de célébrations, d’évasion, de beauté, de transfiguration. Vous y serez toujours les bienvenus. Il se visite en journée et il est possible de le privatiser pour des cérémonies de mariage.

Pour toi Bernard, ma nouvelle partition au piano… Je sais que tu m’entends…

Pour te jouer un air d’opéra, il me faudra plus de temps dans mon apprentissage de cet instrument.

Tendresse,

Carole

Rêveuse, conteuse, poète, écoute, accompagnement (rdv tel-skype-zoom), méditation, camérawoman pour les bonnes causes, distributrice de paillettes, spécialiste de l’enchantement, fondatrice de l’Espace Chrysalide & co…  

Château de Mauriac, templier, habité par un peintre… Une oeuvre généreuse & remarquable

En 2018, retrouvailles avec Bernard Bistres dans son château de Mauriac, ancienne forteresse fondée par l’ordre des Templiers, datant du 14ème siècle, classé monument historique qu’il a rénovée entièrement et ce, de manière admirable.

Je suis allée lui remettre un cadeau grâce à un cadeau extraordinaire qu’il m’avait offert.
Je suis passée à l’improviste. J’arrive dans la cour carrée où la musique jaillit, comme si un bal invisible avait lieu. C’est une impression monumentale. Le bal était bien présent et se passait dans son atelier.

540015e6-6e11-4b06-bef8-3bcb3b3b61f1.jpg

Je croise sa femme en arrivant. Je lui indique la raison de ma venue. Elle est heureuse pour lui et m’invite à le rejoindre. Je traverse la cour carré, majestueusement impressionnante, et j’ouvre la 1ère porte du château. Puis, je franchis les marches et monte dans les appartements privés. Là, une autre porte, minuscule, en bois magnifique. Je la pousse et je me retrouve sur un balcon, au pied d’une oeuvre exceptionnelle, et gigantesque, celle du Christ en croix (dès que je retrouve une photo, je la posterai) qu’il a peinte l’été dernier : une véritable célébration.

Là, la musique est à son apogée. J’arrive au seuil de son atelier. Je frappe mais il ne m’entend pas. Je suis timide et je n’ose pas entrer, déranger le maître en pleine inspiration… La musique emplit toute l’atmosphère de sa beauté et résonne dans tout l’environnement… Le château vibre sous des notes de musiques magistrales. Je suis obligée d’entrer sans qu’il m’entende.

Et je vois le bal devant moi. Tous ses tableaux, admirables dans cette pièce hors du commun… Bernard se délecte devant son oeuvre. Il met la dernière touche en ma présence. Sa manière de peintre est de mettre en mouvement son pinceau, avec des couleurs sublimes… Son mouvement est très aérien quand il dépose subtilement une pointe de peinture, ça et là. Là est le bal… Il en rajoute sur une fleur, met de l’éclat, de l’intensité et me confie ce qui se cache derrière chaque coup de pinceau… Il est tout heureux de me revoir et c’est le début d’un partage à la fois très touchant pour moi et extraordinaire. Je reste en silence. Et j’ai envie d’ouvrir mes yeux en grand pour tout bien voir et à la fois, je n’ose pas car j’ai l’impression d’être dans son intimidé. Sur un mur, au fond, dans cette pièce sublimissime, un grand tableau d’un arbre avec des fleurs blanches d’une beauté transcendantale. A côté, un couple nu, très émouvant : la femme enceinte est adossée à son amoureux allongé… Tout est touchant et émouvant chez Bernard.

29570853_958528550974000_5466314544388684051_n.jpgJ’adore quand il me raconte son univers. C’est majestueux. Il s’offre une pause. Nous allons dans les autres pièces et il me fait découvrir les autres tableaux qu’il vient de mettre au mur… Les tailles de certains sont impressionnantes et offrent une perspectives qui touche profondément tout mon corps. Je suis transportée depuis que je suis arrivée devant sa demeure. Tout n’est qu’enchantement, comme si j’étais dans un conte, bien réel et que je dégustais tout ce qui se manifestait pendant ces instants de grâce. Tout est pétillant. Lire un 2nd article : Féerie : un Amour de Château avec un chevalier-peintre, Bernard Bistes

Le château se visite. Je vous invite à aller le voir, et le revoir. C’est extraordinaire… Chaque pièce est d’une originalité impressionnante et il expose ses œuvres… magnifiques… C’est à la fois la visite d’une forteresse, la découverte d’un peintre exceptionnel et le partage d’une forme d’intimité, son histoire avec ce château, une histoire d’âme… Le fait qu’il ait mis ses œuvres dans chaque pièce apporte une dimension magique et bien réelle.
http://www.bistes.com

Hommage à Bernard Bistes, novembre 2020

Lien vidéo reportage France 2  ou 2nd lien

Témoignage lectrice

« Simple poétique mystérieux. Chaque mot nous apporte vers l’autre comme une farandole de curiosité qui se termine comme elle a commencé. par la beauté… »

Possibilité de suivre ce blog en s’inscrivant sur la lettre d’information