Liberté : qu’est-ce que cela signifie ?

12 ans d'esclavageMa Chère Liberté…

« Longtemps je t’ai gardée
Comme une perle rare
Ma liberté
C’est toi qui m’as aidé
A larguer les amarres
Pour aller n’importe où
Pour aller jusqu’au bout
Des chemins de fortune
Pour cueillir en rêvant
Une rose des vents
Sur un rayon de lune » (…)

nous conte Georges Moustaki

Hélas, un musicien, violoniste, vivant libre et heureux avec sa femme et ses enfants se sera vu enfermer par la contrainte de 2 hommes atrocement intéressés par l’argent : vendre un homme pour faire fortune.

La couleur de peau détermine quel homme est homme et quel homme est sous-homme, esclave, au service d’un autre.

Annonce interview bordo 2.jpg

La salle est avant tout un espace d’expression de soi, d’ouverture & d’éveil, à travers l’art, le mouvement, la parole. Quand Lilly, la journaliste de BordoFM, m’a demandé de choisir 2 chansons pour mon interview, j’ai su que la parole m’était donnée pour offrir un sujet à part et à la fois d’actualité… Invitée à une émission pour les artistes, et ce que tous les artistes expriment est essentiellement leur liberté !… Alors une petite inspiration m’est venue…

 

J’ai choisi « Roll Jordan Roll », la musique du film « 12 ans d’esclavage », l’autobiographie de Solomon Northup.

 

Cette semaine, le sujet est revenu lors d’une nouvelle rencontre. Sommes-nous vraiment dans la liberté ? Celle d’aller vers les autres librement ou sommes-nous terrassés par notre environnement, des blessures qui nous conditionnent et nous mettent au défi de nous relever ? Il existe l’esclavage extérieur, et celui que nous nous procurons à l’intérieur. Certains diront qu’il s’agit des effets de la modernité.

Nous sommes tellement accrocs à notre dose de mental au quotidien pour mener à bien notre métier, notre organisation familiale, que le défi est devenu la Liberté. Où la trouve-t-on ? J’ai invité une femme à laisser de l’espace en elle. Le mental a pris tout ce qu’il pouvait s’accaparer. Elle est en apnée. Je lui ai proposé d’ouvrir une nouvelle porte, celle de la créativité. Étouffée, ne sachant plus vers où aller, où se tourner, elle cherchait des conseils et des activités qui pourraient l’aider.

badinsky-forest-855985_1280.jpgLa direction à prendre est tout simplement le retour à l’essentiel. Quelle que soit l’activité choisie, elle vient créer et manifester en nous un espace déjà contacté dans l’enfance puis oublié ou que nous avons occulté pour nous laisser gagner par les préoccupations du moment. Tout ce qui se passe dans la vie ne représente que la face apparente d’une réalité bien plus douce et merveilleuse qui nous appelle.

https___i.ytimg.com_vi_lucItcqA_YE_hqdefault.jpgTrouverons-nous le chemin ? Nous retrancherons-nous derrière nos dossiers, nos obligations familiales ? Quand nous étouffons, n’est-ce pas le signe d’un appel à ouvrir un sas ?

Chantons intérieurement pour ne pas nous effriter, pour concourir à la vie peu importe ce que nous voyons. Nous avons surement besoin d’être nourri d’une autre qualité, d’une autre substance, d’entendre que courir ne nous permet pas de tout faire. Un espace de chaleur, de cocooning, de ressourcement est toujours précieux.

Dansons pour nous montrer toujours vivant, quelque soit le mouvement.

Marchons intérieurement sur vers notre quête du silence et du joyau pour en ressortir nouveau, pour revenir vers le monde auprès de ceux qui nous sont chers.

Je remercie pour toutes les amitiés sincères et de qualité autour de moi. Je remercie pour toutes les nourritures spirituelles qui m’offrent l’essentiel. Je remercie pour tous les espaces créés et découverts depuis peu.

Les œillères ne m’intéressant pas, je laisse les voiles tomber. Je m’ouvre à la liberté. Aujourd’hui offre un nouvel horizon à mes yeux bien ouverts.

La créativité nous sauvera tous de nos conditionnements, et nous permettra de dévoiler notre beauté ! L’excellence n’est pas exigence, ni perfection, ni domination. Elle est créativité, une qualité humaine la plus douce et la plus incontrôlable qui soit. Ici peu importe le résultat. Le chemin, avec les rencontres, les réjouissances,… est plus important que ce qui se trouve au bout. La créativité est un feu en soi !

Très belle journée,

A très vite pour de prochaines aventures ensemble à l’Espace Chrysalide !

© Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, conteuse, poète, conférencière & co

 

Publicités

Publié par

Expression Corporelle & Artistique Espace Chrysalide

Ecrits par © Carole, rêveuse, conteuse, poète, conférencière, accompagnement & Fondatrice de l'Espace Chrysalide Bordeaux Chartrons Bacalan Saint Louis - Contact : espacechrysalide@outlook.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s