Que de l’Amour pour la St Amour… Gospel Time

L’aventure commence le matin, à 7h00 à la gare de Bordeaux. Nous étions présents pour une journée de joie immense. Nous partions ensemble à Fourras, près de la Rochelle, pour donner un concert dans un magnifique kiosque qui trônait à côté de l’église, sur la place.

Suite de nos concerts dans un prochain article… Nous étions à Montpon, en Dordogne, en octobre. Il a fait très chaud dans le cinéma qui nous accueillait pour lancer la nouvelle saison culturelle de la ville.

Tendresse,

Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, rêveuse, conteuse, poète, conférencière, accompagnement & co…   improvisée camérawoman emoji3pour les bonnes causes 

Publicités

Utopie & dangerosité… ou écouter son intuition

IMG-20190814-WA0024.jpgDépart pour la montagne… Chargée du matériel de camping et merveilleusement heureuse de tout déposer au pied du gite, à proximité de là où nous allions planter la tente, après 2h30 de montée.

 

 

 

 

milky-way-984050_1920.jpgNuit sous la tente où le réveil à 4h du matin fut court mais succulent !

 

 

 

 

20150101_035207.jpg

Le dernier matin, le petit déjeuner avec un tel paysage nous a laissé émerveillé au point de traîner en dégustant du fromage de montagne, les œufs broyés, les cookies fait maison par une adorable jeune fille, avant de reprendre le chemin de randonnée.

 

 

 

20150101_210156.jpg

Scintillement sur le lac #1

 

 

20150101_025903.jpg

Lors de la 1ère montée, sur le chemin, nous avions croisé des chevaux et des vaches. Tout le petit monde était au calme, broutant de l’herbe, se reposant sur les alpages. Seulement, ce matin-là, un troupeau décida de monter plus haut, au-dessus du gîte…

 

Nous nous retrouvâmes sur leur trajet et territoire… Le regard perçant et interrogatif, plusieurs d’entre elles nous ont fixés. Je les voyais observer ce que nous faisons encore là avec tout ce bazar, jusqu’à ce qu’elles décident de passer un peu plus loin, le temps que nous finissions de lever le camp. Quel soulagement !

 

20150102_034649.jpgHélas, il ne fut que de courte durée. Le croisement fut finalement inévitable. En apparence, elles étaient calmes. L’énervement était sous-jaccent avec l’arrivée d’un mauvais temps, non encore perceptible par nos sens. Geste inconséquent de ma part ? Sûrement.

 

 

20150101_235014.jpg

En tous les cas, je ne sentais pas d’aller chercher de l’eau mais nous devions redescendre. Il m’était impossible de faire le chemin sans avoir la possibilité de me désaltérer. Elles entouraient le gîte et ne semblaient pas prêtes de le quitter.

 

 

Me renseignant, une fois rentrée à mon domicile, sur ces animaux volumineux, puissants, tout en force et en douceur (uniquement apparence), je découvre un article plein de sens et un conseil précieux… Quoique j’aurai pu faire, je n’étais pas armée pour me défendre ! Toujours partir avec un bâton pour les effrayer.

 

Au moment où Alain entreprend de la contourner calmement par le bas (et alors qu’aucun veau n’est isolé par ce mouvement), elle le suit des yeux d’un air mauvais… et charge. Il lui est impossible de l’éviter. Il a le bon réflexe de faire face et de la frapper entre les cornes avec son bâton en vociférant des « ho ! » d’autorité, ce qui l’effraie et lui fait faire un prompt demi-tour. Lire l’article complet et également Quand la randonnée vire au drame: les accidents mortels causés par des vaches

 

 

20150102_021800.jpg

Pour faire face, je l’ai fait,… bien sûr involontairement. Presque donnée en pâture, l’une d’elles a entouré mon torse de ses 2 cornes. Une de ses cornes a privilégié mon côté gauche, ma poitrine côté cœur et mes côtes. Fort heureusement, le point d’impact fut costaud, mais relativement « superficiel » (ce que je crue pendant un temps ou me rassura de croire). Sur le moment, j’ai minimisé les faits, parlant d’effleurement, tellement heureuse de m’en être sortie. Ce n’est que le soir que j’ai pris l’ampleur de la mésaventure et surtout le lendemain, lors de ma consultation chez l’acupuncteur.

 

 

 

IMG-20190814-WA0038

La descente fut délicate avec le poids du sac et la lanière qui touchait ma poitrine. J’ai calé mon châle sur le côté gauche pour diminuer les effets de la lanière. J’avais hélas un peu plus de poids au retour qu’à l’aller. La marche fut douce et délicate pour diminuer tout remous supplémentaire inutile.

 

 

Conclusion simple & classique & pourtant souvent prise à la légère…

apple-91137_1920.jpg

Toujours écouter son intuition, peu importe le jugement sur soi ou d’autrui, la récupération du mental qui minimise ou dit que nous nous trompons et même si cela vous fait passer pour un fainéant, une princesse qui ne fait rien, une personne impolie, qui change d’avis, que vous soyez rejeté, incompris, même quand vos amis insistent, que quelqu’un vous donne un ordre, vous insulte, manipule… Soyons fermes envers soi, notre ego et les autres pour suivre la direction de notre intuition. Elle peut vous sauver la vie. Tout cela est très subtil et pourtant vital.

Ne pas l’écouter, reviens à accepter la pomme empoisonnée et y perdre votre cœur…

C’est ce qu’il a failli m’arriver… en plus des multiples fractures ou pire qui auraient pu me malmener et me faire ramener sur un brancard…  Une vache pèse entre 500 & 800 kg. Ce n’est qu’un des multiples exemples d’une mauvaise péripétie qui pourrait arriver à tout le monde… Plusieurs causes de décès évidemment… Je ne compte plus le nombre d’articles sur le sujet.

Peut-être même en amont pressentir bien avant le départ, ou le jour j de la mésaventure, quelque chose arriver et refuser d’y aller, accepter de ne pas partir en vacances, d’oublier la virée entre amis, la super soirée entre copains, amoureux, abandonner d’aller voir sa famille…

 

Pour aller plus loin… 

Post accident/incident… hématome au corps, au sein, aux côtes… anodin, semble-t-il…

Ne jamais minimiser une blessure, même si elle semble être superficielle… même si elle n’est pas une plaie ouverte… Même si je pouvais passer pour être ridicule ou « chochotte », trop sensible, exagérer en prenant rdv médecin, acupuncteur…, j’assume. J’ai reçu plusieurs soins pour désengorger les risques de kyste et de désagrément en chaîne. Quand les médecins m’ont vu, ils n’ont absolument pas pris à la légère la situation. Ils savaient…

 

68868586_2419628821431764_8813675969777762304_n.jpg

 

Une histoire qui a son intérêt racontée sur la route qui me menait à notre concert de Gospel à Fourras, vendredi 9 août… (vidéo)

 

 

Une femme qui avait minimisé l’impact d’un choc au sein, alors qu’elle faisait bonnet A… s’est retrouvée avec un abcès, opérée d’urgence… puis maladie nosocomiale pour couronner le tout…

 

Pour ma part, bienheureuse d’être soignée par acupuncteur qui m’a évité beaucoup de désagréments et confirmé par mon médecin. Son diagnostic est que les douleurs sont normales. Plusieurs mois à les sentir engendrant des changements d’habitude… porter sac à main à droite, stand by pour la danse, le pilates et la gym… ne pas porter de poids côté gauche…

 

20190713_162722

20151003_202148.jpg

Comme à la maison, il ne peut y avoir qu’une seule reine… élégante même sans couronne, avec sa robe blanche et châtaigne…

Il me reste à assumer pleinement la princesse 😉 … C’était même peut-être prévu, sans que je le sache… Cette photo fut prise 15 jours avant l’accident. Merci à Claude de m’avoir prêté cette jolie tenue… un présage… Hélas, aussitôt la robe enlevée, j’aurais dû continuer à le vivre intérieurement. Aujourd’hui, l’exercice est obligatoire. Se laisser porter est un grand entraînement.

 

 

Mouvement de vie & symbolique

Je me rappelle d’un accident de voiture où j’étais tellement heureuse d’être en vie et de ne rien avoir eu, à part la voiture restée sur place, en forme d’accordéon, tellement elle a été ratinée.

 

luggage-1149289_1920b.jpg

26 ans, jeune salariée, mes premiers congés payés avec une amie, quitter Paris, l’agence de communication… 1ère journée, la route en voiture, direction Bandol.

 

 

 

20170716_162744.jpg

La seconde, direction la plage près de Toulon et réception d’une amie d’enfance. Mes amies et moi avions refusé d’aller avec les pompiers, l’estimant inutile. Sauf que le lendemain matin, deux d’entre nous n’avions quasi pas pu nous lever… Coup du lapin… Rapatriement avion, choc post-traumatique en arrivant au travail le lundi matin, allergie au traitement, œdème de Quincke, arrêt maladie, et allergie au soleil pendant plusieurs années ! La symbolique… J’en témoigne souvent…

 

 

20140718_092939-1

Les accidents et maladies sont des messages très forts. C’était liée à ma parole donnée. Une connaissance avait obtenu mon accord pour que je me rende à un événement, en me cachant une partie de la vérité, qu’elle me révéla après lui avoir dit oui. Changer d’avis après avoir donné ma parole était difficile, le sentiment de me trahir et l’inflexibilité de la jeunesse. Je cherchais la solution pour ne pas aller à un endroit dangereux & plombé… La vie a tranché pour moi. Changer d’avis et être souple intérieurement peut sauver la vie !

 

Possibilité de suivre ce blog en s’inscrivant sur la lettre d’information

 

 

Réconciliation hommes & femmes

Une chanson découverte en 2013…

très touchante et si en vérité…

Un beau regard rempli de douceur

« Bénies soient les femmes

Qui aiment encore les hommes… »

le masculin aride et dépossédé de toute vision du féminin

« Quand on voit ce qu’ils font… quand on en fait la somme… »

Invitation à changer le regard,

à y introduire le féminin2 coeurs

en tout & partout… emoji3

 

Possibilité de suivre ce blog en s’inscrivant sur la lettre d’information

 

Découvrir les autres articles sur le sujet… voir le sommaire complet 

Château de Mauriac, templier, habité par un peintre… Une oeuvre généreuse & remarquable

En 2018, retrouvailles avec Bernard Bistres dans son château de Mauriac, ancienne forteresse fondée par l’ordre des Templiers, datant du 14ème siècle, classé monument historique qu’il a rénovée entièrement et ce, de manière admirable.

Je suis allée lui remettre un cadeau grâce à un cadeau extraordinaire qu’il m’avait offert.
Je suis passée à l’improviste. J’arrive dans la cour carrée où la musique jaillit, comme si un bal invisible avait lieu. C’est une impression monumentale. Le bal était bien présent et se passait dans son atelier.

540015e6-6e11-4b06-bef8-3bcb3b3b61f1.jpg

Je croise sa femme en arrivant. Je lui indique la raison de ma venue. Elle est heureuse pour lui et m’invite à le rejoindre. Je traverse la cour carré, majestueusement impressionnante, et j’ouvre la 1ère porte du château. Puis, je franchis les marches et monte dans les appartements privés. Là, une autre porte, minuscule, en bois magnifique. Je la pousse et je me retrouve sur un balcon, au pied d’une oeuvre exceptionnelle, et gigantesque, celle du Christ en croix (dès que je retrouve une photo, je la posterai) qu’il a peinte l’été dernier : une véritable célébration.

Là, la musique est à son apogée. J’arrive au seuil de son atelier. Je frappe mais il ne m’entend pas. Je suis timide et je n’ose pas entrer, déranger le maître en pleine inspiration… La musique emplit toute l’atmosphère de sa beauté et résonne dans tout l’environnement… Le château vibre sous des notes de musiques magistrales. Je suis obligée d’entrer sans qu’il m’entende.

 

Et je vois le bal devant moi. Tous ses tableaux, admirables dans cette pièce hors du commun… Bernard se délecte devant son oeuvre. Il met la dernière touche en ma présence. Sa manière de peintre est de mettre en mouvement son pinceau, avec des couleurs sublimes… Son mouvement est très aérien quand il dépose subtilement une pointe de peinture, ça et là. Là est le bal… Il en rajoute sur une fleur, met de l’éclat, de l’intensité et me confie ce qui se cache derrière chaque coup de pinceau… Il est tout heureux de me revoir et c’est le début d’un partage à la fois très touchant pour moi et extraordinaire. Je reste en silence. Et j’ai envie d’ouvrir mes yeux en grand pour tout bien voir et à la fois, je n’ose pas car j’ai l’impression d’être dans son intimidé. Sur un mur, au fond, dans cette pièce sublimissime, un grand tableau d’un arbre avec des fleurs blanches d’une beauté transcendantale. A côté, un couple nu, très émouvant : la femme enceinte est adossée à son amoureux allongé… Tout est touchant et émouvant chez Bernard.

 

29570853_958528550974000_5466314544388684051_n.jpgJ’adore quand il me raconte son univers. C’est majestueux. Il s’offre une pause. Nous allons dans les autres pièces et il me fait découvrir les autres tableaux qu’il vient de mettre au mur… Les tailles de certains sont impressionnantes et offrent une perspectives qui touche profondément tout mon corps. Je suis transportée depuis que je suis arrivée devant sa demeure. Tout n’est qu’enchantement, comme si j’étais dans un conte, bien réel et que je dégustais tout ce qui se manifestait pendant ces instants de grâce. Tout est pétillant.

 

Le château se visite. Je vous invite à aller le voir, et le revoir. C’est extraordinaire… Chaque pièce est d’une originalité impressionnante et il expose ses œuvres… magnifiques… C’est à la fois la visite d’une forteresse, la découverte d’un peintre exceptionnel et le partage d’une forme d’intimité, son histoire avec ce château, une histoire d’âme… Le fait qu’il ait mis ses œuvres dans chaque pièce apporte une dimension magique et bien réelle.
http://www.bistes.com

 

Lien vidéo reportage France 2  ou 2nd lien

 

Témoignage lectrice

« Simple poétique mystérieux. Chaque mot nous apporte vers l’autre comme une farandole de curiosité qui se termine comme elle a commencé. par la beauté .. »

 

Possibilité de suivre ce blog en s’inscrivant sur la lettre d’information

 

Etre digne d’Amour

Une histoire au-delà du romantisme et du romanesque,

Un parcours de révélation

La beauté de l’union

La beauté de la diversité

Patrick Dupond.jpg

« Patrick Dupond explique ce revirement de situation par une prise de conscience et une longue introspection sur l’homme qu’il était pendant sa période de gloire. « Ça m’arrangeait de me mentir à moi-même. En ce qui me concerne, l’homosexualité a été une erreur« , lâche-t-il. Et d’expliquer qu’il menait, comme les danseurs de son talent, une vie coupée de l’extérieur et centrée sur un petit groupe de personnes, aux quatre coins du monde, rendant impossible la recherche de l’âme-sœur ainsi qu’une vie de couple. » Lire la suite de l’article Patrick Dupond, amoureux de Leïla : « L’homosexualité a été une erreur… »

Il a accepté de se laisser toucher par une femme… par l’altérité… par son Autre. Probablement que sa grande sensibilité l’avait fait se refermer sur lui-même, sans contacter la puissance de l’âme, de la Femme, sans avoir envie d’explorer autre chose que le monde de l’homme qu’il croyait connaître, ou être son seul référentiel, ne pas aller explorer d’autres terres, d’autres paysages, d’autres vallées…

Une « erreur » semble être un mot bien fort. Peut-être était-ce un long passage d’incompréhension, sans se connaître vraiment, sans aller voir au-delà de la danse et de sa passion ce qui l’animait et pouvait le toucher, un système de protection.

Rencontre avec la délicatesse d’autrui,

son miroir lui montrant qui il est dans une autre version.

« S’animer » et « aimer »… même mot, une consomme de différence… Le « n » du Nous… De la passion amoureuse, celle de l’âme, la plus élevée dimension de l’Amour.

Découverte aussi et fusion avec une autre danse, une autre tradition. La découverte est totale !

 

Quel magnifique titre !!

Patrick Dupont: le danseur a trouvé son étoile

 

Cela rejoint mon précédent article « Toucher une étoile, c’est possible ! » : invitation à le lire également

 

Tendresse,

Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, rêveuse, conteuse, poète, conférencière & co

Nouveau planning, nouveaux cours…

Nouveau planning, nouvelles formations, nouveaux cours, nouveaux stages pour la rentrée 🙃😍💃🎤
Découvrir les professeurs lors des Portes Ouvertes 1er septembre
Un petit espace de paradis, tout spécialement créé pour vous et votre cocooning, s’épanouir, danser, pour les hommes qui sont toujours bienvenus 🙂 et les femmes 👩👱

En juillet, Lydie continue ses cours Pilates Yoga & GymAbdoGasquet et aussi Laure, pour la sophrologie
Reprise des méditations en septembre
Informations planning, équipe… sur https://expressioncorporellebordeaux.com

 

Vidéo

Cliquer sur la flèche pour la découvrir en musique !

Très bel été de ma part et de toute l’équipe
Lydie/BloomPilates, Florence/Chant, Laurence/CFKformation KinésiologieBrainGym, Laure/Sophro, Fredo /BachataKizombaCabaret, Roland/FormationShiatsu, Lydie2/FormationsClown

Je cherche de l’aide pour organiser des supers événements. Me contacter. Par avance, merci.

Je vous envoie plein de fraîcheur ❄️ et de la bonne humeur 😘
Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide

 

Oser ! Ouvre les portes !

Cliquer sur la flèche pour voir la vidéo s’animer

 

Etre soi

Ne pas se laisser intimider et rester droite

Vivre quel que soit l’obstacle.

Ne pas le laisser nous influencer.

Il s’effondrera au premier pas que nous ferons.

Face à notre force, la magie de la Vie l’effacera.

La peur au ventre, avancer

Le sourire à nos lèvres, pour nous réconforter

Faire un pas.

Rayonner.

 

Tendresse,

Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, rêveuse, conteuse, poète, conférencière & co