Silence & invisibilité : un virus à stopper

Nous sommes habitués souvent hélas au quotidien à des conflits extérieurs et bruyants et visibles, des cris, des disputes, des désaccords.

 

Or il s’avère que nous sommes face à une situation conflictuelle intérieure, silencieuse et invisible.

 

Ferons nous la paix avec notre voisin, serons-nous solidaires et conscients pour aller dans le sens du collectif ou de l’individuel ou collectif & individuel ?

 

La situation semble être complètement renversée. Nous sommes plusieurs générations à ne pas avoir connu la guerre, à ne pas avoir eu besoin de nous cacher, de nous terrer, ni d’entendre de bruit des bombardiers, des sirènes, ni des fusils. Nous sommes des millions à habiter dans un pays où les conflits semblaient être à des milliers de kilomètres.

 

Or, il s’avère aujourd’hui qu’il se déroule dans chaque foyer, dans chaque corps, même s’il laisse l’âme pure et non touchée.

 

Dépouillement, méditation, conscientisation & réorganisation pourraient être notre prochaine orientation pour les jours à venir. Comment passer le cap sans rien modifier ? Ce n’est qu’en se réinventant, malgré le fait que nous ayons l’impression d’avoir eu l’herbe coupée sous nos pieds, que nous pouvons avancer et limiter les tremblements. Nous ne nourrissons pas nos peurs mais notre moteur.

 

Comment contacter notre créativité alors que nous sommes dans la peur, en état de choc, oppressés, ou qu’une dépression naissance nous amène à plonger dans un gouffre ? A ce jour, nous sommes en présence de forces ignorées par nous et incroyables, d’un potentiel de transformation, et de guérison inconnu qui ne demandent qu’à s’évader de nos profondeurs pour émerger à notre conscience.

 

solutionsQui va chercher des solutions au lieu de s’enterrer vivant ? Qui va se concentrer sur son corps, sa santé au lieu de s’amuser inconscient à continuer de prendre des risques inutiles pour soi et pour les autres ? Peut-être que notre premier pas pourrait être de nous mettre à faire des courses pour notre estomac et surtout des courses pour notre corps afin d’améliorer notre santé & notre équilibre intérieur, notre terrain. Des nourritures pour l’esprit sont aussi une suggestion essentielle pour ouvrir nos œillères et nous inspirer de sublimes sagesses.

 

Qui va se mettre à méditer, à faire des exercices avec toutes les vidéos gratuites sur youtube qui sont proposées pour améliorer sa respiration… au lieu de regarder les informations en boucle & à faire des réserves alimentaires ?

 

Qui va s’offrir un véritable recueillement et laisser éveiller et émerger le meilleur, et voir des idées nouvelles s’annoncer à l’intérieur de soi ? Qui va s’exercer au dessin, au chant, au yoga, à danser seul chez soi ? Nous nous croyons enfermés, repliés alors que le seul enfermement qui soit est lié à nos œillères et aux directions que nous aurons choisi pendant cette période qui pourrait être essentielle dans notre vie, lançant un nouveau souffle de vie, nous propulsant dans une bienheureuse découverte.

 

Mais si nous restons pencher sur notre stock de nourrir rangé dans notre congélateur, comment le découvrions-nous ? Il est plus facile de rester figer face au choc de la nouvelle que de se mettre en mouvement. Cela nous demande un effort. Pour les attentats du 11 novembre 2001, mon fiancé de l’époque travaillant au gouvernement américain, je suis restée des jours devant mon écran, espérant y trouver un signe qu’il était en vie. Nous pouvons très bien quelques jours nous laisser surprendre avant de réagir et surtout de nous relever et de préparer le renouveau, surtout que nous sommes en pleine période printanière et que toute la nature nous y invite, avec ces floraisons magnifiques. Aujourd’hui, entendrons-nous l’invitation de la vie à entrer dans des préparatifs exceptionnels et de voir que le meilleur peut se manifester contrairement aux annonces pouvant nous apeurer, attrister, paralyser. Il en revient à chacun de nous de nous abandonner au présent et de suivre le mouvement, d’être à l’écoute de notre intériorité au lieu d’une écoute extérieure, conditionnant notre évolution.

 

Bien sûr, il y a les peurs liées à l’argent, et au désastre économique. La pauvreté est bien réelle et nous pouvons aller dans le gouffre. Des projets lancés avec toutes les économies dedans, des jeunes en pleine création, des reconversions avec des personnes qui ont laché de leur ancienne vie de salariés, des entreprises qui vont bloquer les recrutements en cours et la signature d’un contrat salvateur ou contrat d’embauche… Si dans une pensée folle, j’osais exprimer que les peurs financières pourraient utopiques dans le cas où une organisation unifiée se mettait en place pour mettre en suspens, avec une coordination nationale, tous les crédits, tous les loyers, toutes les factures, impôts, ursaaf, rsi… sur le principe que personne ne gagne d’argent mais personne n’en perd. Ce serait un miracle. Et cela s’appellerait solidarité exemplaire, personnelle, professionnelle, et  administrative.

 

Cliquer sur la flèche et voir la vidéo s’animer

 

Comment survivre et vivre face à l’inconnu, un inconnu parasitaire, invisible, nuisible, inaudible, indétectable physiquement pour les porteurs sains ?

 

Armand Amar 1Comment entrer véritablement en confiance envers la Vie, alors que nous sommes dépassés par l’actualité ? Tout ce que je sais est que la Vie est plus forte que tout. Tout ce que je sais, c’est que les épreuves nous dépassent et leur causes encore plus restent un mystère. Mettons toutes nos énergies en direction du renouveau pour que les solutions alchimiques et concrètes nous soient données. Pour l’instant, la priorité est de préserver notre santé.

 

 

20160930_124545

 

 

Toute épreuve, tout drame est là pour réaliser un changement qui ne peut être que bénéfique même s’il est si douloureux.

 

L’inquiétude est le plus difficile à gérer et à apaiser. C’est pour cela, tournons nous vers des outils qui peuvent nous permettre de réaliser cet incroyable passage.

 

Nourrir la confiance est le plus délicat quand nous sommes mitraillés de mauvaises nouvelles. Soutenons-nous et soyons présents les uns pour les autres.

 

Une grande confiance en la vie pour chacun de nous et merveilleuse et profonde tendresse

De lumineuses et succulentes inspirations,

Et un gigantesque soutien à ceux qui ont les symptômes, qui sont alités, dans les hôpitaux, ceux qui sont dans l’ombre et qui œuvrent au détriment de leurs familles et santé,

Un grand courage à tous, audace et tout ce qui nous sera utile pour continuer vaillamment,


Carole 😘

fondatrice de l’Espace Chrysalide, rêveuse, conteuse, poète, écoute  & co…  

Publié par

Expression Corporelle & Artistique Espace Chrysalide

Ecrits par © Carole, rêveuse, conteuse, poète, conférencière, accompagnement & Fondatrice de l'Espace Chrysalide Bordeaux Chartrons Bacalan Saint Louis - Contact : espacechrysalide@outlook.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s