Amour vrai… Quand la vérité sort de la bouche des enfants

Cela semble si simple quand nous les entendons parler…

Ils sont tous déjà sages du haut de leurs 3 pommes avec une opinion et une impression bien affirmée !

Cliquer sur la flèche pour la vidéo s’anime

 

 

20200301_123031

Quelle merveilleuse réponse ! Comment pourrions-nous être dans un amour vrai sans tolérance, celle qui nous permet d’accueillir celui qui nous rejoint dans nos profondeurs autant qu’à la surface ?

Comment pourrions nous être amour sans la joie véritable qui nous invite à nous unir à l’autre ? La douceur apparente sans la joie et c’est un masque qui nous est montré, pouvant nous apporter des confusions et nous amener vers des contrées illusoires. La douceur est souvent utilisé pour cacher des souffrances intérieures.

Comment un véritable amour pourrait  être et vivre sans amitié, une complicité si douce, bienveillante, encourageante.

 

 

 

Screenshot_20200301-123252_Facebook Solitude intérieure ou extérieure ?

Solitude intérieure et le manque nous persécute, provoquant un besoin ineffable d’aller de relations en relations, de fêtes en fêtes, de soirée en soirée.

Solitude extérieure et le plaisir de se retrouver dans l’équilibre, de cajoler son monde intérieur, de le nourrir.

 

 

 

Screenshot_20200301-123246_FacebookDéjà une belle demoiselle qui nous parle de douceur, de coussin, de volupté, de compréhension.

N’est-ce pas une entente qui nous réconforte, une oreille qui nous apaise et tous ces ingrédients qui sont mis dans les édredons pour durer toute une vie de caresse, pour se chouchouter ensemble, dans une tendresse réelle, loin des accaparements sur autrui ?

 

 

mNMa-4FgOuN-YNCl0ltk-7bWWjs

 

Souvent, nous nous mettons en couple avec personnes qui correspondent à nos croyances, au lieu d’être avec celle qui correspond à notre âme. Et là, d’âme à âme, de conscience à conscience, ce que nous percevons du potentiel est pleinement réalisable et s’incarne : ciel & terre sont réunis & unis. La relation vit pleinement même si l’autre peut ne pas correspondre forcément à notre univers immédiat. Il est là pour nous aider à nous dépasser. Etre avec elle peut provoquer un fort chamboulement. C’est peut-être pour cela que le vrai amour fait peur. Il vient nous amener à nous dépasser et à sortir de notre zone de confort. Le champ d’investigation et d’exploration devient immense, éternel & infini à la fois !

 

Là est une simple éclosion de ce qui est présent bien avant la rencontre et l’alchimie. Il suffit de s’ouvrir à la vie et d’ouvrir les yeux intérieurs & extérieurs. C’est un déploiement personnel et l’arrivée d’une vague gigantesque et merveilleuse à la fois : une complétude jamais égalée, malgré tous les précédents partenaires et précédentes rencontres. C’est pour cela que nous pouvons passer à côté, l’enfermer dans une case et le croire « amitié sincère » alors qu’il est « amour des profondeurs ».

 

D’ailleurs, le désir semblant être absent de la relation, il nous est facile de l’étiqueter selon nos arrangements et résistances. Quand les yeux voient le merveilleux, quelques secondes auparavant et le corps étant néant concernant le désir alors que tout à coup, il s’exprime librement. Tout jaillit, même dans la chair, qui semblait être en sommeil.

 

Cela provoque un véritable soulagement de découvrir un être qui nous correspond autant et en même temps, il est nous offre un dépassement ou un nouvel alignement. La communion est formidable et simple à la fois.

 

Ces dernières lignes ne sont pas issues d’un imaginaire d’écrivain ou d’une femme romantique. Il s’agit d’une histoire bien réelle qui me fut contée par la femme puis par son amour. Et samedi, de nouveau, leur histoire me fut rappelée lors d’un dîner en leur présence.

 

Le merveilleux s’éclaire. Un instant l’horreur, et l’instant d’après, la joie des retrouvailles, jamais espérées par l’homme qui avait abandonné toute éventualité que celle qui l’aime prenne conscience de ce qui les unit dans l’amitié. Lire aussi l’article « sortir de la souffrance et découvrir la Vie: amour sincère« .

 

Lire aussi « Communication profonde versus communication superficielle »

 

 

 

Tendresse,

Carole, fondatrice de l’Espace Chrysalide, rêveuse, conteuse, poète, écoute  & co…  Spécialiste du féminin sacré et du couple

Publié par

Expression Corporelle & Artistique Espace Chrysalide

Ecrits par © Carole, rêveuse, conteuse, poète, conférencière, accompagnement & Fondatrice de l'Espace Chrysalide Bordeaux Chartrons Bacalan Saint Louis - Contact : espacechrysalide@outlook.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s